Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Haute-Garonne : le Département expérimente la voiture connectée avec Météo France et Continental

mardi 6 février 2018 à 17:34 Par Bénédicte Dupont, France Bleu Occitanie et France Bleu

Le Département de la Haute-Garonne met à disposition une centaine de voitures équipées d'un dispositif capable d'enregistrer des données via des capteurs. En partenariat avec Continental et Météo France, l'expérimentation vise à développer une appli mobile sur le trafic.

Une centaine de voitures du Département sont équipées.
Une centaine de voitures du Département sont équipées. © Radio France - Bénédicte Dupont

Toulouse, France

C'est la première collectivité à participer à ce genre d'expérimentation : le Conseil Départemental de la Haute-Garonne met à disposition de Continental et Météo France une partie de sa flotte automobile pour mettre au point un service d'aide à la conduite. Depuis janvier, près d'un quart des véhicules du département, soit une centaine de voitures (Clio, Zoé, Partner, Fiesta) sont équipées d'un boitier qui enregistre les données permettant de mesurer la météo et l'état du trafic.

EN UN CLIC ►Une centaine de voitures du Département sont équipées, Bénédicte Dupont (1'17'')

Le boitier autonome est rangé dans la boite à gants, c'est le seul signe apparent de cette "connexion". - Radio France
Le boitier autonome est rangé dans la boite à gants, c'est le seul signe apparent de cette "connexion". © Radio France - Bénédicte Dupont

Bientôt une appli de trafic géolocalisé, intégrée dans les voitures connectées

Ce sont des véhicules basés au siège à Toulouse ou dans la Métropole, ou des voitures de la voirie répartis sur tout le département. Ils sillonnent chaque jour les routes et chacun d'entre eux a été équipé d'un boitier connecté à la "prise diagnostic", rangé dans la boite à gants. Le boitier va capter les données d'usage habituel de la voiture : la température, les essuie-glaces, les feux, les warnings, l'anti-patinage ou l'ESP qui permettent d'identifier une chaussée glissante et des conditions météos (pluie, brouillard, verglas etc). Ces données transitent ensuite vers les serveurs de Continental qui les transmet à Météo France. L'équipementier développe avec le service météo national cette future application mobile qui permettra d'avoir un état de la chaussée en quasi temps réel (+30 minutes). Elle sera disponible dans plusieurs mois, et à terme déployée dans les voitures connectées.

Démonstration avec Thierry Martin, responsable du projet au CD31 (57'')

L'intérêt pour le Département, c'est de franchir un cap en matière d'innovation. C'est aussi d'accompagner le virage numérique du territoire : des centaines d'emplois sont et vont être créés dans le bassin toulousain grâce à ces systèmes de voitures autonomes" - Thierry Martin, chargé de mission auprès de la direction générale adjointe en charge de l'innovation au CD31

Continental prévoit en effet de créer 300 à 400 nouveaux postes en lien avec sa filiale de systèmes pour voitures connectées à Toulouse, Boussens et Foix.

Les voitures équipées au CD31 sont pastillées de cette étiquette. - Radio France
Les voitures équipées au CD31 sont pastillées de cette étiquette. © Radio France - Bénédicte Dupont

Cette expérimentation complète nos systèmes de données existants. Cela peut être intéressant dans des zones de moindre observation comme les fonds des vallées ou la montagne. Cela peut aussi nous aider à comprendre les îlots de chaleur urbains et prévoir la ville de demain. Par exemple, dans les quartiers où il fait le plus chaud, on pourra le constater et déterminer pourquoi, la circulation de l'air, le manque de verdure, etc." - Nadine Aniort, chargée de l'innovation à Météo France

L'expérimentation a en fait débuté chez Continental et Météo France en 2016, avec 200 véhicules internes. Les deux entreprises cherchent depuis l'an dernier à développer des partenariats, notamment avec les collectivités publiques, propriétaires de nombreux véhicules. Toulouse Métropole et la Poste ont notamment été approchées. Au Département, le contrat d'expérimentation court jusqu'en juillet mais devrait être prolongé jusqu'à début 2020. Pour anticiper toute crainte de flicage, les agents ont été assurés qu'aucune donnée personnelle ne serait utilisée. Si l'institution est bien au courant que tel agent emprunte tel véhicule, Continental ne lui fournit pas les détails des trajets réalisés et à l'inverse, pour l'entreprise privée, toutes ces données sont anonymes. 

LIRE AUSSIToulouse : la voiture sans conducteur, c’est déjà demain

Continental Automotive connecte les voitures au cloud, pour Météo France

Toulouse : Continental va créer 150 emplois dans le domaine de la voiture connectée

Gironde : des voitures connectées pour mieux cerner le comportement des automobilistes