Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Haute-Garonne : les Restos du Coeur peuvent-ils souffrir du coronavirus?

-
Par , France Bleu Occitanie

La soirée des Enfoirés, à suivre sur France Bleu Occitanie ce vendredi soir, marque le lancement de la grande collecte nationale des Restos du Cœur, qui se tient tout le weekend. Les bénévoles espèrent que l'épidémie de coronavirus n'aura pas une influence négative sur les dons.

Tous les dons alimentaires récupérés ce week-end serviront pour donner des repas cet été
Tous les dons alimentaires récupérés ce week-end serviront pour donner des repas cet été © Maxppp - Rémy PERRIN

L'événement va durer tout le weekend. Jusqu'à dimanche, partout en France., les 25 000 bénévoles de l'association espèrent récupérer plus de 8000 tonnes de denrées alimentaires. Soit l'équivalent de 8 millions de repas à distribuer.  En Haute-Garonne, les 2100 bénévoles se mobilisent tout le week-end dans 135 magasins du département.  Objectif : atteindre les 230 tonnes de denrées. Mais le coronavirus peut-il freiner les consommateurs et donc les donneurs?

Aucun magasin ne s'est désisté en Haute-Garonne

Pas vraiment, répond Christiane Giovaninni, la présidente des Restos du Cœur en Haute-Garonne. Elle continue les maraudes pour servir les repas chauds : "Nous n'avons pas vraiment été touchés en Haute-Garonne. Aucun magasin ne s'est désisté. Certains magasins nous ont juste prévenus qu'il manquait certains aliments comme les pâtes ou le riz, parce que les gens se sont rués sur ces denrées ces derniers temps". Christiane Giovaninni se veut malgré tout rassurante, expliquant que d'autres produits ne manquent pas comme les produits d'hygiène. Si jamais la collecte s'avère décevante, la présidente imagine organiser une autre grande collecte d'ici la fin de l'année : "Cette collecte est importante. Elle nous permet de fonctionner pendant tout l'été". En Haute-Garonne, les bénévoles espèrent récupérer autant que l'année dernière, soit près de 230 tonnes de denrées.

Philippe Ménadier, administrateur des Restos du Coeur au niveau national, reste lui aussi assez confiant. Il espère même collecter un peu plus que l'an dernier : "On espère une collecte à 9000 tonnes au niveau national. Sauf dans quatre départements particulièrement touchés par l'épidémie, la mobilisation est la même que d'habitude". 

Dans les magasins de collecte, du gel hydroalcoolique a été mis à disposition des bénévoles, selon les directives de l'Agence Régionale de Santé. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu