Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Haute-Garonne : plus de 4 millions d'euros de fraudes à la CAF 31

-
Par , France Bleu Occitanie
Toulouse, France

871 fraudes ont été détectées l'année dernière, soit une augmentation de 15% en un an. La fraude touche essentiellement les allocations logement et le RSA, cela représente un peu plus de 4 millions d’euros.

En 2016, les fraudes détectées représentent 0,25% du montant des prestations versées par la CAF 31
En 2016, les fraudes détectées représentent 0,25% du montant des prestations versées par la CAF 31 © Radio France - Bénédicte Dupont

La Caisse d’Allocations Familiales de Haute Garonne a détecté 885 fraudes aux prestations sociales pour un montant de 4,197 millions d’euros, en hausse de 20,12 % par rapport à 2015. Le montant moyen d’une fraude est de 2.532 euros.

15.000 dossiers à risque ciblés

En cinq ans, le nombre de fraudes détectées a été multiplié par deux, résultat de la généralisation du _datamining_ – processus qui permet d’extraire automatiquement des informations grâce à des méthodes statistiques et mathématiques pour relever les incohérences – et d’une meilleure sensibilisation et formation des agents des CAF. Conséquence : 15.000 dossiers ont été ciblés par l’organisme social.

« En moyenne, un allocataire sur deux est contrôlé chaque année », explique Jean-Charles Piteau, le directeur de la CAF 31. « Ces contrôles ont permis à la CAF de récupérer 4,431 millions d’euros de sommes trop perçues par les allocataires. A l’inverse, 1,378 millions d’euros supplémentaires ont été versés aux allocataires qui ne percevaient pas assez ».

En 2016, les fraudes détectées représentent 0,25% du montant des prestations versées par la CAF (1 622 221 160 milliards d’euros au total).

L’activité en hausse dans le département

En revanche, une tendance est à souligner : c'est l'augmentation du nombre de bénéficiaires d'allocations. La Haute-Garonne est le troisième département français, juste derrière Mayotte et la Guyane, ces quatre dernières années. Si le nombre de bénéficiaires du RSA est de 32.000, celui des personnes percevant la prime d’activité (l'ex-prime pour l'emploi, ndlr) est deux fois plus important : 64.000.

« Cela correspond à l’arrivée d’un public jeune qui arrive pour un premier emploi, ajoute Jean-Charles Piteau. Ils ont bien souvent un salaire à 1.500 euros, sont souvent dans une situation d’isolement, un logement en location… Tout cela fait que notre département est atypique à ce niveau ».

La Haute Garonne, département également très étudiants puisque 55.000 universitaires bénéficient d'aides aux logements étudiants. Ce qui classe le département en 3ème place au niveau national concernant les sites universitaires.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess