Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : France Bleu partenaire des Restos du Cœur

Haute-Loire : deux camions itinérants et des chambres froides pour les Restos du Cœur grâce au plan de relance

Grâce au plan de relance de l'État, qui concerne aussi les associations, les Restos du Cœur de Haute-Loire vont pouvoir financer cinq chambres froides dans son nouveau centre de stockage de Cussac-sur-Loire, ainsi que deux camions itinérants pour toucher de nouveau bénéficiaires.

Les Restos du Cœur de Haute-Loire lauréats de l'appel à projet "France relance" (image d'illustration).
Les Restos du Cœur de Haute-Loire lauréats de l'appel à projet "France relance" (image d'illustration). © Radio France - Mickaël Chailloux

Il n'y a pas que les entreprises qui bénéficient du plan de relance de l'État : les associations aussi y ont droit. En Haute-Loire, les Restos du Cœur de Haute-Loire vont recevoir des enveloppes pour financer deux projets. La première, de 33.000 euros, pour aider à l'achat de deux camions frigorifiques, et la deuxième, de 65.000 euros, qui va servir à l'aménagement du nouveau centre de stockage des denrées de Cussac-sur-Loire.

Deux camions itinérants sur les routes du département cet automne

L'aide de 33.000 euros vise à acheter deux camions frigorifiques, qui seront stationnés à Brioude et au Puy-en-Velay. Ils seront utilisés comme centres de distribution ambulants pour toucher de nouveaux bénéficiaires. Marc Lavergne, le président des Restos du Cœur en Haute-Loire, salue une avancée : "On s'est aperçus que des populations, des familles en zone rurale, sont en situation de pauvreté et ont des difficultés à trouver de l'aide alimentaire. Parce que ce sont des zones reculées, des villages où en général il n'y a plus de commerces de proximité, pas de transport collectif, et donc, comment font ces personnes, souvent âgées, pour se déplacer ?"

Les Restos du Cœur comptent vingt centres de distribution en Haute-Loire. Mais certaines zones du territoire restent dépourvues : "par exemple, le plateau de la Chaise-Dieu, ou bien autour de Saugues. On sait très bien qu'il y a des situations alarmantes. C'est aussi une manière de rétablir un lien social avec des personnes bien souvent ignorées et oubliées dans leur secteur."

Coût total de ces deux camions : 105.000 euros, dont 33.000 de la part de l'État, 42.000 de la Région et le reste de la part de l'association nationale. Les camions commenceront à sillonner les routes de Haute-Loire cet automne.

Cinq nouvelles chambres froides pour le centre de stockage de Cussac-sur-Loire

Grâce à l'autre aide de 65.000 euros, les Restos du Cœur vont pouvoir aménager le nouveau centre de stockage des denrées de Cussac-sur-Loire, qui remplace celui du Puy-en-Velay. "C'était compliqué en plein centre-ville du point de vue de l'accessibilité des camions, explique Marc Lavergne. On était obligés de stationner dans une rue, de gêner la circulation.."

Le conseil départemental de Haute-Loire leur a trouvé un autre entrepôt, équipé de chambres froides "déjà un peu anciennes, consommatrices d'énergie. Donc on va profiter de cet argent pour acheter cinq autres chambres froides plus performantes." Le nouveau centre de stockage devrait être opérationnel au mois d'août. En Haute-Loire, plus de 2200 familles bénéficient de l'aide des Restos du Cœur.

D'autres associations bénéficiaires du plan de relance en Haute-Loire et dans la Loire

Aux côtés des Restos du Cœur, Emmaüs 43 reçoit également une aide pour développer les "1000 et 1 jours durables". Dans la Loire, sont également concernées l'Association Communautaire d'Action et de Recherches Sociales , la Croix-Rouge Française, la Société de Saint Vincent de Paul, le Comede - Comité pour la santé des exilés, la Fédération des Centres Sociaux Loire-Haute-Loire ainsi que la Maison Familya de Lyon. En tout, 81 projets ont été retenus dans la région Auvergne-Rhône-Alpes.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess