Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Coronavirus : le confinement sera prolongé au-delà du 15 avril, Emmanuel Macron s’exprimera lundi soir

Haute-Loire : les employés de Michelin à Blavozy au chômage technique pendant cinq semaines

Le marché du pneu de chantier n'est pas au beau fixe, il faut donc ralentir la production. Les salariés sont au chômage technique pour les trois prochaines semaines, puis les deux dernières de l'année 2019.

L'usine Michelin de Blavozy va tourner au ralenti pendant plusieurs semaines
L'usine Michelin de Blavozy va tourner au ralenti pendant plusieurs semaines © Radio France - Margaux Caroff

Dans un contexte compliqué pour l'entreprise Michelin, cette fermeture est une mauvaise nouvelle pour les salariés de l'usine de Blavozy. Le groupe a en effet de décidé de fermer une usine en Allemagne et une autre à la Roche-sur-Yon. 

Mais la situation est complètement différente à Blavozy explique le directeur, Dorian Defache : "Les deux cas sont complètement déconnectés. La Roche-sur-Yon est sur un marché du pneu poids lourd centré sur l'Europe. Nous occupons un marché mondial avec des pneus génie civil. (nb. engins de chantier)"

Dorian Defache, directeur de l'usine de Blavozy - Radio France
Dorian Defache, directeur de l'usine de Blavozy © Radio France - Margaux Caroff

Pour lui, la récession du marché des pneus de chantier est un phénomène cyclique. D'autres fermetures temporaires avaient déjà eu lieu à Blavozy, notamment en 2008-2009 et en 2012-2013. Pour l'instant rien n'est décidé pour l'année 2020, d'autres semaines de chômage technique pourraient être imposées aux ouvriers. 

"C'est une stratégie de Michelin pour fermer les usines"

La CGT n'est pourtant pas rassurée par cette fermeture temporaire. Pour Hervé Bancel, délégué syndical et ouvrier chez Michelin depuis 21 ans, c'est une stratégie du groupe. 

"On pense que c'est une stratégie de Michelin pour essayer de négocier des accords de compétitivité sur nos salaires ou nos jours de congés, parce qu'on nous dit que les usines françaises ne sont plus compétitives et qu'on est obligés de les fermer. C'est ce qui se passe à la Roche-sur-Yon. Nous, on fera tout pour préserver notre site."

L'usine de Blavozy fabrique des pneus pour des engins de chantier. - Radio France
L'usine de Blavozy fabrique des pneus pour des engins de chantier. © Radio France - Margaux Caroff
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu