Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Haute-Savoie : avis défavorable pour l'implantation d'une centrale à bitume à Villaz

mercredi 6 août 2014 à 17:12 Par Richard Vivion, France Bleu Pays de Savoie

Dans le cadre de l’enquête publique, la commissaire enquêteur a donné un avis défavorable au projet de construction d’une centrale à bitume sur la commune de Villaz. Pour les opposants, c’est une victoire. La société Aravis Enrobage, elle, espère encore pouvoir plaider sa cause.

Villaz usine bitume asso
Villaz usine bitume asso © Radio France - Richard Vivion

Des riverains en bataille depuis six ans

A Villaz, cela fait six ans que ce dossier suscite pas mal de remous. La société Aravis Enrobage souhaite construire une centrale à bitume dans une zone d’activités économiques de cette commune de l’agglomération d’Annecy. Le projet a provoqué unh tôlé des riverains, l'association "Bien Vivre à Villaz" a même été créée en 2008 pour dénoncer le projet. Il y a quelques jours, ils ont remporté une bataille importante puisque la commissaire enquêteur a délivré un "avis défavorable" à ce projet d’implantation.

Un projet susceptible d'apporter de lourdes nuisances

Dans ses conclusions, elle estime que le site n’est pas adapté pour accueillir une centrale à bitume. "Cette installation serait source de nuisance pour les riverains : nuissances sonores, olfactives" peut on lire dans le rapport (consultable ci-dessous) .* Pour les opposants au projet, c’est une bonne nouvelle. "Nous avions des doutes sur l’impact d’une telle usine sur la qualité de vie, des craintes par rapport aux fumées ou encore, une pollution des cours d’eau. Nous avons été entendu", se félicite un membre de l’association. "On a gagné une bataille mais pas la guerre", * s'empresse-t-il d'ajouter.

Villaz usine bitume asso 02 - Radio France
Villaz usine bitume asso 02 © Radio France - Richard Vivion

L'entreprise maintient son projet

De son côté, l’entreprise a regretté qu’en ses temps de crise, un projet d’investissement important comme celui-ci soit bloqué. Aravis Enrobage reconnait que cet "avis défavorable" est un coup dur mais ne baisse cependant pas les bras. D’autres réunions sur ce dossier sont programmées en préfecture. "Nous respectons les normes environnementales. Nous allons défendre notre dossier" , affirme l’un des porteurs du projet. C’est le préfet de Haute-Savoie qui, dans les prochaines semaines, devra trancher définitivement.

Villaz usine bitume ENRO