Économie – Social

Haute-Savoie : depuis dimanche, les bébés sont clandestins à Thonon-les-Bains

Par Christophe Tourné et Denis Souilla, France Bleu Pays de Savoie mercredi 19 mars 2014 à 10:29

Les bébés thononais ne sont plus déclarés depuis le 16 mars.
Les bébés thononais ne sont plus déclarés depuis le 16 mars. © Maxppp

Les sages-femmes de l’hôpital de Thonon-les-Bains ne déclarent plus les naissances sur les registres depuis dimanche 16 mars. C'est le nouveau moyen qu'elles ont imaginé pour protester contre les annonces de Marisol Touraine.

Une action symbolique

Les sages-femmes de Thonon-les-Bains (Haute-Savoie) bloquent la déclaration des naissances sur les registres en mairie. Depuis trois jours,  vingt-six praticiennes sur vingt-huit suivent ce mouvement de protestation contre l’annonce d’un statut hospitalier par la ministre de la Santé, Marisol Touraine. Cette action toute symbolique tente de mobiliser l’opinion, avant une journée nationale des sages-femmes, jeudi 20 mars. Depuis octobre 2013, les sages-femmes haut-savoyardes, comme leur consœurs dans tout le pays, réclament que leur "statut à l'hôpital corresponde réellement à leur statut médical" , selon Peggy Marty, porte-parole.

GREVE SAGES-FEMMES THONON SON 2

Pas d'existence légale des nourissons

La ministre de la Santé envisage un statut hospitalier pour les sages-femmes. Mais c'est à mille lieues de ce qu'elles attendent puisqu'elles exigent du Gouvernement la reconnaissance de leur statut de praticien. Avec cette greve du zèle, les bébés nés en début de semaine dans l'hôpital haut-savoyard se retrouvent sans existence légale. Mais Peggy Marty, la porte parole des sages-femmes en grève à Thonon-les-Bains, se veut rassurante. Elle promet une régularisation ce mercredi 19 mars.

GREVE SAGES-FEMMES THONON SON 1

Les pères et les sages-femmes sont légalement responsables des déclarations de naissance auprès la mairie. Passé ce délai des trois jours, la procédure juridique est plus compliquée. Ce mouvement de grève des déclarations a concerné une dizaine de naissances à Thonon.

Partager sur :