Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Haute-Vienne : la Chambre de commerce et d'industrie réactive sa cellule de crise pour les entreprises

-
Par , France Bleu Limousin

Le président de la Chambre de commerce et d'industrie de la Haute-Vienne Pierre Massy a annoncé sur France Bleu Limousin que la cellule de crise est réactivée dans le département. Le fonds de soutient interprofessionnel sera également bientôt réactivé.

Pierre Massy, président de la Chambre de commerce et d'industrie de la Haute-Vienne, invité de France Bleu Limousin.
Pierre Massy, président de la Chambre de commerce et d'industrie de la Haute-Vienne, invité de France Bleu Limousin. © Radio France - Françoise Pain

"Dès ce matin, nous remettons en place une cellule de crise", a déclaré Pierre Massy, président de la Chambre de commerce et d'industrie de Haute-Vienne, invité de France Bleu Limousin lundi 26 octobre. Ce dispositif "permettra une cellule d'écoute pour les chefs d'entreprise", précise Pierre Massy. La CCI s'apprête également à "réactiver le fonds de soutien interprofessionnel départemental puisque des entreprises vont être immédiatement dans la difficulté".

Des entreprises dans la difficulté

En raison de la mise en oeuvre du couvre-feu dans le département, des bars ont dû fermer et des restaurants réduire leur activité. "Les entreprises souffrent vraiment, constate Pierre Massy. Celles qui ferment et puis on peut évoquer aussi les autocaristes, les entreprises du spectacle, qui sont très impactées depuis plusieurs mois". En fait, l'activité "des entreprises en général" est impactée car "les gens ont moins le goût à acheter, à consommer, ils économisent", analyse le président de la Chambre de commerce et d'industrie de Haute-Vienne. Pierre Massy qui assure que les entreprises "vont s'adapter" même si "toutes les activités ne sont pas 'télétravaillables'" et que la CCI va "les aider".  

Pas d'augmentation des dépôts de bilan

La bonne nouvelle, c'est que pour le moment, les entreprises de Haute-Vienne résistent à la crise économique. Il n'y a "pas d'accélération de dossiers qui arrivent au tribunal de commerce", note Pierre Massy, assez surpris. "Ça tient sans doute au prêt garanti par l'Etat qui a permis à des entreprises d'être préservées, ça tient aux différentes aides, ça tient surtout au fait qu'on a pu mettre en place immédiatement l'activité partielle". 

En revanche, le moral des chefs d'entreprise "se dégrade assez rapidement", constate le président de la CCI du département.

Coup dur pour l'aéroport de Limoges

La suspension jusqu'au mois de mars des vols Ryanair entre la Grande-Bretagne et le Limousin est un "coup dur", réagit Pierre Massy. "Un coup dur pour les Britanniques qui se servaient de ces lignes comme une forme de navette et qui se retrouvent bloqués en France ou en Angleterre et puis pour l'économie de notre territoire, c'est une catastrophe car ces Britanniques produisent de la richesse".

Ryanair représente "environ 80 % du volume de nos passagers", explique Pierre Massy, "donc les deux mois qui nous séparent de la fin d'année seront blanc". L'aéroport de Limoges, qui emploie un peu plus de 50 collaborateurs va mettre en place un dispositif de chômage partiel de longue durée pour une partie de ses employés.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess