Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Haute-Vienne : la Coordination Rurale vent debout contre la laiterie des Fayes

-
Par , France Bleu Limousin

Le syndicat agricole reproche à la laiterie les Fayes, basée à Isle en Haute-Vienne, d’avoir noué un partenariat avec l’association Limousin Nature Environnement. Une association qui, selon la Coordination rurale, met des bâtons régulièrement dans les roues des agriculteurs.

La Laiterie Les Fayes à Limoges
La Laiterie Les Fayes à Limoges © Radio France - ©Jean-Claude Boulesteix

C'est un véritable coup de gueule de la coordination rurale de Haute-Vienne contre une initiative de la laiterie des Fayes. La coopérative située à Isles reverse 50 centimes à Limousin Nature Environnement pour chaque bouteille en verre achetée dans son épicerie de produits en vrac

Problème, cette association ne plaît pas au syndicat agricole. "C'est la goutte d'eau qui fait déborder le vase, s'insurge Patrick Blanc, le président de la coordination rurale en Haute Vienne. Aujourd'hui, à chaque fois que l'on a un projet pour produire du lait ou de la viande, Limousin Nature Environnement tape sans arrêt sur les paysans."

Quelques dizaines d'euros de dons au cœur de la discorde

Patrick Blanc qui poursuit : "La laiterie des Fayes aurait très bien pu choisir une association caritative ou des producteurs pour ces dons. Là on n'aurait pas été choqué bien au contraire"

Des propos incompréhensibles pour la coopérative. Le directeur Fabien Vaurs ne comprend pas l'emballement de la coordination rurale pour "quelques dizaines d'euros." "Nous sommes tous agriculteurs, rappelle Fabien Vaurs. _On voulait juste faire un clin d’œil à notre épicerie en vrac et sa démarche écolo_. À aucun moment on ne voulait taper sur le monde agricole."

De son côté, l'association Limousin Nature Environnement reconnait, certes, des divergences sur certains projets agricoles avec la Coordination rurale mais pas une opposition systématique. Elle assure combattre de la même manière toutes les décisions politiques ou industrielles qui lui semble aller à l’encontre de l’intérêt général. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess