Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Haute-Vienne : la ruée sur les pompes à essence provoque une pénurie partielle

lundi 25 septembre 2017 à 17:25 Par Jérôme Edant, France Bleu Limousin et France Bleu

Les blocages routiers de plusieurs dépôts pétroliers ont provoqué une pénurie partielle dans de nombreuses stations services de la Haute-Vienne. Mais c'est plus la ruée des automobilistes sur les pompes que les difficultés d'approvisionnement qui ont engendré cette situation.

Dès lundi matin, de nombreuses stations services se sont retrouvées en pénurie partielle en Haute-Vienne
Dès lundi matin, de nombreuses stations services se sont retrouvées en pénurie partielle en Haute-Vienne © Radio France - Jérôme Edant

Haute-Vienne, France

Dès lundi matin, de très nombreuses stations-services de la Haute-Vienne, et notamment autour de Limoges, ont annoncé la couleur : "rupture de gasoil" ou " plus de sans plomb", les affichettes ont fleuri sur les pompes. Sans parler des stations carrément fermées...

On n'a pas pu éviter les jerricans

Et pourtant, la plupart d'entre elles avaient été livrées avant le week-end. Mais manifestement, les automobilistes sont allés faire des réserves dimanche soir. Par exemple aux pompes de l'Intermarché Ventadour à Limoges-sud. Dès 8 heures lundi matin, panne sèche de gasoil. Sa directrice, Clarisse Fleurier, constate : "on a consommé deux fois plus que sur un week-end normal, soit 12 000 litres ! Comme c'est du libre-service, on n'a pas pu éviter les jerricans..."

A la pompe lundi matin, un retraité se désole : "comme d'habitude, dès qu'on annonce ce genre de blocages, tout le monde de se précipite à faire des pleins et voilà...". Et tous les automobilistes qui défilent l'assurent : "je prends de l'essence parce que j'en ai besoin, pas pour faire des réserves." Pour prouver sa bonne foi, Isabelle ne fera pas le plein. "J'en laisse pour les autres" !

Les stations-services devraient être réalimentées progressivement ce mardi, car les blocages des dépôts pétroliers sont en grande partie levés.