Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Henry Brin veut "siffler la fin de la récréation" à la CCI du Gard

jeudi 20 juillet 2017 à 19:06 Par Maxime Bacquié, France Bleu Gard Lozère

Le président de la Chambre de métiers et de l'artisanat pousse un coup de gueule contre la situation ubuesque en ce moment à la tête de la Chambre de commerce et d'industrie du Gard. Deux hommes revendiquent la présidence et personne ne sait qui commande. Une situation qui nuit à la CMA.

A gauche, Henry Brin, le président de la Chambre de Métiers et de l'Artisanat
A gauche, Henry Brin, le président de la Chambre de Métiers et de l'Artisanat © Radio France - Maxime Bacquié

Gard, France

Depuis plusieurs mois, Francis Cabanat et Eric Giraudier revendiquent la présidence de la CCI du Gard. D'abord élus en binôme, le second a ensuite voulu écarter le premier, mais la justice a invalidé la manœuvre et on se retrouve donc à la case départ, avec deux présidents qui se méfient l'un de l'autre et aucune gouvernance.

"Il y a un amalgame."

Cette situation ubuesque rejaillit sur la CMA (Chambre de métiers et de l'artisanat ) du Gard et son président Henry Brin. "Il y a un amalgame qui est fait en ce moment entre ce qui se passe à la CCI et notre institution. Tous les jours, je suis obligé d'expliquer aux entreprises, qui m'appellent, que je ne suis pas lié à cela. On perd beaucoup de temps et il est temps de siffler la fin de la récréation."

"Une nouvelle solution nécessaire."

70% des entreprises du Gard adhèrent à la fois à la CMA et à la CCI, les deux institutions sont donc liées et Henry Brin pense aux conséquences de cette situation pour les chefs d'entreprise.

"On a des pépites dans le département et là depuis plusieurs mois, ces chefs d'entreprises n'ont plus de gouvernance," met en garde Henry Brin. "Ces deux-là ont montré qu'ils n'avaient pas de projet à porter, je pense qu'une nouvelle solution est nécessaire".