Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Hérakles privée de courant, EADS-Astrium menacée : la CGT énergie vise des entreprises aéronautiques à Bordeaux

jeudi 30 novembre 2017 à 12:51 - Mis à jour le jeudi 30 novembre 2017 à 15:11 Par Yves Maugue, France Bleu Gironde

Mécontente des négociations salariales en cours, la CGT énergie a décidé ce jeudi de priver de courant plusieurs entreprises en France. A Bordeaux, ce sont deux géants de l'aéronautique qui sont visés.

Les militants CGT sont passés à l'action. (photo d'illustration)
Les militants CGT sont passés à l'action. (photo d'illustration) - © Maxppp

En région parisienne, ce sont des médias qui ont été pris pour cible. La CGT énergie a ainsi coupé le courant de plusieurs chaines de télévision : TF1 ou Canal +. Il s'agit pour le syndicat de peser sur les négociations nationales en cours. Il n'est pas satisfait des propositions de la direction d'Enedis (ex-ERDF) en matière salariale et en ce qui concerne les moyens attribués aux activités sociales de l'entreprise.

Héraklès et EADS-Astrium visées

En Gironde, ce sont les entreprises du secteur aéronautique qui sont ciblées. "Nous avons coupé le courant du site Hérakles (Le Haillan) depuis 10h ce jeudi", affirme Sébastien Saint-Germain. Le responsable CGT énergie en Nouvelle-Aquitaine affirme que l'une des deux sources d'alimentation du site EADS-Astrium à Saint-Médard-en-Jalles est également coupée, tout en menaçant de couper la seconde si les négociations ne débouchent pas. Du côté de la direction d'Hérakles, on précise que cette coupure n'a aucune conséquence sur la production du site.