Économie – Social

Hermès : l'élégance à la française ne connait pas la crise

Par Mélodie Pépin, France Bleu Belfort-Montbéliard et France Bleu lundi 13 novembre 2017 à 5:32

Un artisan travaille entre 15 et 20 heures pour fabriquer un sac Hermès.
Un artisan travaille entre 15 et 20 heures pour fabriquer un sac Hermès. © Maxppp - COUBLE Pierre

C'est un des emblèmes du luxe à la française ! Hermès affiche une croissance à deux chiffres, et continue de s'agrandir, avec deux nouveaux ateliers en France d'ici 2020. Retour sur le succès de cette saga familiale.

La maison Hermès, c’est une affaire de famille qui dure depuis presque deux siècles maintenant avec un seul credo : élégance et raffinement. Des produits hauts de gamme qui font rêver : ses sacs, ses carrés de soie, ses montres, tous scellés du symbole de la marque : une calèche. A l'origine Hermès, c'est un modeste atelier près de la Madeleine à Paris qui vend des selles et des harnais de qualité, atelier fondé par Thierry Hermès en 1837 venu d’Allemagne.

Des selles aux sacs de luxe

Ce virage est initié par le fils et le petit-fils Hermès. Première étape : le déménagement de la boutique qui s’installe dans la mythique rue du faubourg Saint-Honoré à Paris. La nouvelle génération développe sacs et sacoches de luxe, qui se retrouvent très vite aux bras d'icônes telles que Grace Kelly, qui baptisera le sac Kelly en 1956. Le sac devient un emblème de la marque porté aussi par Jacky Kennedy.

Autre symbole de la marque, le carré de soie qui est devenu un objet culte. Un foulard est vendu toutes les 20 secondes dans le monde, chaque pièce est unique. Un bestseller depuis 1929, fabriqué à Lyon.

Puis vient le temps de la diversification, Hermès étend sa marque aux montres, vêtements, et parfums. En 1978, la maison est devenue une multinationale du luxe qui n'en finit pas de croître.

Hermès accusé de racisme

En 2005, hermès est accusé de racisme, par Oprah Winfrey. La célèbre et puissante animatrice américaine raconte qu’une vendeuse a refusé de lui présenter un sac sous prétexte qu'il était trop cher pour elle. Elle appelle alors au boycott des produits, ça se terminera par des excuses publiques d'Hermès

Hermès résiste aux crises, aux polémiques et entretient un savoir-faire qui fait la réputation de la marque. 85% des produits sont fabriqués en France. Si les montres se font en suisse, les vêtements en Italie, la maroquinerie qui représente 50% des ventes, se fait en France.

500 emplois crées d'ici 2020 en France

Une production artisanale qui nécessite 2 ans de formation pour chaque artisan. Face à la demande grandissante, la marque continue de s'agrandir avec deux nouveaux sites de productions à venir en Gironde et en Seine-et Marne, qui vont créer 500 emplois. Hermès compte actuellement 38 sites de productions en France, le plus important est à Pantin en Seine-Saint-Denis, d’autres sont aussi présents en Dordogne, Charente, Haute-Vienne, Isère, Franche-Comté. Des ateliers implantés dans des petites villes souvent, car la discrétion est de rigueur chez Hermès qui veut aussi sites à taille humaine.

Aujourd’hui Hermès emploie plus de 13 000 salariés dans le monde, fait 4 milliards d’euros de chiffre d’affaires, et affiche une croissance de 11%. Désormais à l’offensive sur la vente à ligne, le succès n’est pas près de s’arrêter. Le plus gros défi est de pouvoir faire face à la demande, aujourd’hui il faut plusieurs mois d’attente pour un sac Hermès.