Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Hirsingue : un tiers des métiers à tisser endommagés dans l'incendie de l'entreprise Emanuel Lang

-
Par , France Bleu Alsace, France Bleu Elsass

L'entreprise de textile Emanuel Lang, implantée à Hirsingue (Haut-Rhin), a stoppé les machines à cause d'un incendie ce week-end. Un tiers des métiers à tisser sont touchés et la perte de chiffre d'affaires est estimée à 200.000 euros.

Un tiers des métiers à tisser ont été endommagés par l'incendie.
Un tiers des métiers à tisser ont été endommagés par l'incendie. - Emanuel Lang

Les salariés, leur patron et les experts ont fait le bilan ce lundi : la filature, les stocks de files et la matière première, le lin, ne sont pas partis en fumée, mais un tiers des métiers à tisser ont été endommagés par les flammes. Un premier diagnostique de l'incendie qui a frappé cette entreprise de tissage, Emanuel Lang, à Hirsingue (Haut-Rhin) ce week-end. 

Une perte de 200.000 euros sur le chiffre d'affaires

La première conséquence du sinistre est matérielle. Onze métiers à tisser, principaux outils de production de l'entreprise, sont HS. "Le tissage ne tourne plus donc on ne peut pas honorer les commandes que nous avaient confiées les clients", décrit Christian Didier, le patron de l'entreprise. Un manque à gagner qui représente une perte de 200.000 euros sur le chiffre d'affaires. 

Le coût de l'incendie est encore difficile à évaluer. "Une machine neuve coûte 100.000 euros mais on peut trouver des machines d'occasion", réfléchit Christian Didier. Les 30 salariés se disent un peu abasourdis par la situation. Ils s'activent sur place pour nettoyer et remettre en état le site. "On va essayer de faire du mieux qu'on peut pour éviter qu'ils soient en chômage partiel", ajoute le patron de l'entreprise

Reprendre dès que possible 

Les clients ont été prévenus de l'incendie. L'entreprise fait son possible pour reprendre le plus tôt possible son activité. "Il faut reprendre les machines les unes après les autres pour les nettoyer, diagnostiquer ce qui va, les réparer et les remettre en route", énumère Christian Didier. Le courant a été remis. L'idée est maintenant de redémarrer avec une dizaine de machines, en trois fois huit pour tenter de rattraper le retard. Aucune date n'est encore fixée. 

Les salariés vont nettoyer le site pour reprendre l'activité au plus vite.
Les salariés vont nettoyer le site pour reprendre l'activité au plus vite. - Emanuel Lang

Les experts ont constaté sur place les dégâts et ont confirmé que le feu était bien accidentel. "Est-ce que c'est un court-circuit, un échauffement de machine, on ne sait pas", déclare Christian Didier, qui attend les conclusions de l'enquête. 

Le sinistre intervient près de huit ans après la renaissance de l'entreprise. Les salariés s'étaient battus pour trouver un repreneur à Virtuose, repassée sous nom d'origine : Emanuel Lang, fondée en 1908 à Hirsingue. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess