Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Hop Morlaix : les 7.500 suppressions de postes chez Air France renforcent l'inquiétude

-
Par , France Bleu Breizh Izel, France Bleu Armorique

Air France compte supprimer plus de 7.500 postes d'ici fin 2022, dont 1.000 au sein de la compagnie régionale "Hop!". Fin mai, l'intersyndicale annonçait sa crainte de voir fermer le site de Morlaix (Finistère), où travaillent 280 personnes.

Le site Hop! de Morlaix en 2013
Le site Hop! de Morlaix en 2013 © Maxppp - Le Télégramme / Claude Prigent

Les inquiétudes de l'intersyndicale de "Hop!" à Morlaix sont toujours aussi vives. Fin mai, elle annonçait publiquement ses craintes de voir fermer le site finistérien. Selon des informations de sources syndicales recueillies par l'AFP ce mardi, le groupe Air France compterait supprimer plus de 7.500 postes d'ici fin 2022, dont plus de 1.000 au sein de la compagnie régionale.

Officialisation attendue vendredi

La fin programmée du recours aux avions CRJ, du constructeur canadien Bombardier, dont la maintenance est en partie assurée à Morlaix, est à l'origine des craintes des syndicats. La suppression programmée de 40 % des vols assurés par Air-France, maison mère de "Hop!", est venue s'y ajouter.

Elu maire de Morlaix dimanche, Jean-Paul Vermot a demandé rendez-vous au Premier ministre. Le président de la région Bretagne, Loïg Chesnais-Girard, a tweeté son soutien aux salariés.

Ces chiffres doivent être présentés officiellement vendredi, à Nantes, lors de comités sociaux et économiques. Les suppressions de postes passeront par des départs naturels non remplacés (environ 3.500) et par des départs volontaires pour l'essentiel, même si des départs contraints ne sont pas exclus

280 personnes travaillent sur le site "Hop!" de Morlaix, ex site Brit Air, spécialisé dans la maintenance. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu