Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Hypermarché Casino de Châlette-sur-Loing : un sursis et des reclassements pour les salariés

-
Par , France Bleu Orléans

C'est une bonne nouvelle pour les salariés de l'Hyper Casino de Châlette-sur-Loing, près de Montargis. La fermeture de cette grande surface est repoussée au mois de juin ou juillet. Par ailleurs, tous les salariés seront reclassés dans le Géant Casino d'Amilly.

IMAGE D'ILLUSTRATION - Le 14 mars dernier, la direction avait annoncé la fermeture de l'établissement. Elle est finalement repoussée à l'été.
IMAGE D'ILLUSTRATION - Le 14 mars dernier, la direction avait annoncé la fermeture de l'établissement. Elle est finalement repoussée à l'été. © Maxppp - BERTRAND BECHARD

Amilly, France

Le soulagement pour les quelques 33 salariés de l'Hypermarché Casino de Châlette-sur-Loing, près de Montargis ! Le 14 mars dernier, la direction de la grande surface avait annoncé sa fermeture prochaine aux salariés. Une fermeture qui devait intervenir à peine un mois après, au 13 avril. "Ce magasin franchisé n'est plus viable commercialement" indiquait alors le service communication de l'enseigne. Mais dans ce genre de situations, la loi prévoit un délai d'au moins trois mois entre l'annonce et la fermeture effective.

L'affaire portée devant la justice

Le maire (PCF) de Chalette-sur-Loing Franck Demaumont s'était dit prêt à "se battre au côté des personnels". De son côté, le président de l'agglomération de Montargis, Franck Supplisson avait alors dénoncé "une décision brutale et sans concertation avec les salariés, les commerçants de la galerie et les collectivités locales". L'Agglomération a saisi la justice, et ce mardi 9 avril, le tribunal de grande instance s'est penché sur le dossier.

Et les nouvelles sont plutôt bonnes pour les salariés. Premièrement, un sursis. La franchise et le groupe Casino ont affirmé que le magasin ne fermerait pas ses portes avant au moins la mi-juin. Deuxièmement, la direction s'est engagée à reclasser l'ensemble des 33 salariés dans le Géant Casino d'Amilly, à quelques kilomètres de là.

Une ombre au tableau

Pour l'avocat de la communauté d'agglomération de Montargis dans cette affaire, Maitre Mickael Klein, il y a tout de même une petite inquiétude : "Lors de l'annonce de la fermeture on avait indiqué aux salariés qu'ils seront reclassés au cas par cas dans les magasins de la région. Désormais on leur dit qu'ils iront tous au magasin d'Amilly. C'est 33 postes qui sont miraculeusement apparus. On ne sait pas si ce sont des postes pérennes. L'hypermarché d'Amilly n'est pas non plus dans une forme olympique." 

Le délibéré est attendu pour ce vendredi 12 avril. L'enseigne s'étant engagée à reclasser les salariés, il ne devrait porter que sur la date de fermeture du magasin : mi-juin ou mi-juillet. La question des commerces de la galerie marchande n'a en revanche pas été discutée durant l'audience.

Choix de la station

France Bleu