Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

"Il faut frapper encore plus fort" : le comité de défense de la gare d'Argenton-sur-Creuse reste déterminé

-
Par , France Bleu Berry

Le comité de défense de la gare d'Argenton-sur-Creuse a effectué ce lundi sa dernière action Stop Train de l'été 2019. Mais les habitants et élus locaux ne comptent pas baisser les bras et espèrent obtenir gain de cause.

5 actions Stop Train ont été effectués pendant l'été 2019 en gare d'Argenton-sur-Creuse
5 actions Stop Train ont été effectués pendant l'été 2019 en gare d'Argenton-sur-Creuse © Radio France - Aurore Richard

Argenton-sur-Creuse, France

Après avoir obtenu le rétablissement d'un train du soir qui part de Paris et qui s'arrête en gare d'Argenton-sur-Creuse, le comité de défense de la gare espère bien convaincre la SNCF de lui donner raison sur une autre de ses demandes : à savoir le rétablissement d'un train qui part le soir d'Argenton-sur-Creuse et qui arrive à Paris sans correspondance. Cela permettrait de faire un aller-retour dans la même journée. 

Mais ça n'en prend pas le chemin. "Quand on voit la nouvelle grille, le deuxième train qu'on demandait pour pouvoir rentrer sur Paris en fin de journée ne nous a pas été rétabli. _Celui qui existe actuellement a même été avancé d'une heure à cause des travaux et la correspondance est encore plus longue à Châteauroux_, elle passe à 25 minutes", déplore Martine Irzenski, présidente du comité de défense de la gare d'Argenton.

Un bilan mitigé après un été de mobilisation

Ce lundi 16 septembre, un train en provenance de Limoges et en direction de Paris a été arrêté en gare d'Argenton à 19 heures. C'est la cinquième action du genre menée pendant l'été depuis le 25 juin. Une mobilisation insuffisante pour l'instant. Même si le comité admet un peu de lassitude, pas question de baisser les bras. "Il est nécessaire de se mobiliser, de façon encore plus forte que cet été", insiste Martine Irzenski.

Quand on regarde les combats dans les autres régions, la SNCF s'est mise à réagir au bout de la trentième action Stop Train"

Une manifestation pourrait être organisée dans les rues d'Argenton-sur-Creuse, presque un an après avoir réuni 800 personnes. Un courrier doit être envoyé cette semaine à la SNCF, aux élus locaux et au gouvernement. 

Choix de la station

France Bleu