Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Transports scolaires, déconfinement, économie : le président de la Région Centre-Val de Loire fait le point

Invité de France Bleu ce vendredi, François Bonneau a rappelé le soutien puissant de la Région Centre-Val de Loire pour aider le milieu économique. Le président de la Région assure aussi que la sécurité sera garantie dans les transports scolaires.

François Bonneau, président de la Région Centre Val-de-Loire, le 26 février 2019
François Bonneau, président de la Région Centre Val-de-Loire, le 26 février 2019 © Radio France - Antoine Denéchère

À la crise sanitaire liée à l'épidémie de Covid-19 s'ajoute une crise économique sans précédent en France depuis la Seconde Guerre mondiale. Hôtellerie-restauration, agriculture, commerces, industrie : tous les secteurs sont durement touchés par le ralentissement de l'activité. En Centre-Val de Loire, plus de la moitié des salariés sont en chômage partiel. Cela représente 330 000 personnes. La reprise de l'économie sera un enjeu majeur.

Favoriser l'économie locale et le circuit-court

"Cette crise va changer des choses. On va aller vers plus de circuit-court, ça change la donne pour les entreprises", estime François Bonneau, président de la Région Centre-Val de Loire, invité de France Bleu ce vendredi. "Cette crise sanitaire interroge notre modèle économique, ça va nous permettre de le repenser en allant vers des produits plus utiles", ajoute-t-il.

Ça va faire tourner différemment la machine économique

Pour François Bonneau, l'une des clés est la relocalisation. "Je veux qu'on relocalise, c'est indispensable", insiste le président de région. "Est-ce que c'est normal qu'on ne soit pas foutu capable dans notre région de produire des masques ? Cette grande région doit s'emparer de la production des principes actifs dans les médicaments, au lieu de compter sur la Chine et sur l'Inde", explique François Bonneau.

Lutter contre le chômage

Les chiffres du chômage ces derniers mois étaient globalement positifs en région Centre-Val de Loire. La tendance était à la baisse du nombre de demandeurs d'emploi. Mais cette crise bouleverse totalement la situation. "Il y a beaucoup de choses qui vont être désorganisées par cet arrêt", confirme François Bonneau. "Ce qui compte, c'est qu'on fasse tout pour que le chômage ne reparte pas à la hausse. On travaille avec les forces économiques pour cela", précise le président de la Région Centre-Val de Loire.

Depuis plusieurs semaines déjà, François Bonneau et l'ensemble des services régionaux sont au travail pour surmonter cette crise. "Il faut la mobilisation de tous les soutiens au niveau national et régional. J'ai travaillé avec les agglomérations, les communautés de communes pour créer un fonds de redémarrage. Nous travaillons avec l'agence de développement économique. Nous faisons en sorte que les acteurs puissent disposer des équipements de protection individuelle, qu'il n'y ait pas de manque, pour que les salariés se sentent en sécurité", précise-t-il.

La sécurité garantie dans les transports scolaires

Le retour à l'école se fera progressivement à partir du 11 mai. Il n'y aura pas d'obligation, ça se fera sur la base du volontariat selon le gouvernement. "J'entends la liberté donnée aux parents mais ce qui compte, c'est que les enfants puissent reprendre. Il ne faut pas qu'on organise un décrochage scolaire et notamment pour les jeunes qui en ont le plus besoin", estime François Bonneau.

Il ne devrait pas y avoir plus de 15 élèves par classe, ce qui facilite la gestion dans les transports scolaires. "Nous travaillons pour que les parents puissent avoir les plus grandes assurances sur le fait qu'avec le masque porté pour les enfants, avec les distances qui seront mises en place dans les transports en commun, on ait la sécurité. Nous serons au rendez-vous pour les transports et pour assurer la sécurité", insiste le président de la Région Centre-Val de Loire.

Le déconfinement progressif à partir du 11 mai

Le déconfinement ne sera fera pas par région mais en s'adaptant aux territoires. C'est ce que dit le gouvernement, sans apporter davantage de précisions. "Ce sera une date symbolique, où on engagera cette phase de déconfinement avec beaucoup de responsabilités pour qu'on n'ait pas de deuxième vague", explique François Bonneau. La Région Centre-Val de Loire déplore déjà 620 victimes de l'épidémie de Covid-19. "C'est important pour le retour à l'école, pour la reprise des commerces, pour la reprise de l'activité. Ce sera la perspective aussi de relancer le tourisme", ajoute-t-il.

L'une des priorités est la distribution de masques. "On a été la première région à obtenir la livraison massive de masques. Il y a 5 millions de masques achetés par la région. Nous faisons en sorte que tous les milieux économiques et tous les services publics en disposent. On a créé une plateforme qui valorise toutes les initiatives, qui font des blouses, des visières. Il faudra des masques pour monter dans les transports. J'y tiens tout particulièrement, il ne faut pas prendre de risques. Il y aura des masques, nous continuons à repérer tout ce qui est disponible", précise François Bonneau.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess