Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie - Social
Dossier : France Bleu partenaire des Restos du Cœur

Les Restos du Cœur lancent un nouvel appel au don pour boucler leur campagne d'hiver

-
Par , France Bleu

Le président des Restos du Coeur appelle à l'aide : il manque l'équivalent du budget de deux semaines de fonctionnement pour cet hiver. À la veille de Noël, il relance la mobilisation. Sinon, les bénéficiaires de l'association seront en difficulté.

Un centre des Restos du Cœur à Paris
Un centre des Restos du Cœur à Paris © Maxppp - Alexis Sciard

Alors que la campagne hivernale a commencé le mois dernier, Patrice Blanc, le président bénévole des Restos du Cœur, est inquiet. "Il nous manque de quoi assurer deux semaines de fonctionnement, cela veut dire qu'il nous manque autour de 3 à 4 millions d'euros de dons, par rapport au budget prévisionnel", précise-t-il sur Franceinfo. Problème : le nombre de bénéficiaires de l'association, lui, reste élevé. Cet hiver, 900.000 personnes sont déjà inscrites. 

"Sans doute que les gens sont préoccupés par leur avenir, à juste titre", reconnaît le président. "Mais on leur demande de ne pas oublier le présent non plus. Si on veut être au rendez-vous des personnes qui frappent à la porte des Restos du Cœur on a besoin, ces semaines-ci, d'argent, de dons financiers principalement". Il en appelle donc, ce lundi 23 décembre, à l'aide des particuliers et des entreprises. 

Un premier pas vers l'inclusion sociale

La situation le préoccupe d'autant plus que les Restos du Cœur ne se contentent pas de distribuer une aide alimentaire aux personnes démunies. L'association aide aussi les bénéficiaires à se réinsérer. "L'aide alimentaire, c'est un premier pas vers l'inclusion sociale : les gens viennent pour des rendez-vous chaque semaine, à partir de là on crée un lien de confiance avec eux, et on peut les aider dans d'autres domaines."

"Noël, c'est une période où se concentrent beaucoup de dons, des dons par chèque ou des dons en ligne sur le site des Restos du Cœur, mais l'hiver ne se termine pas le 31 décembre", constate Patrice Blanc. "Cela va continuer encore et c'est même vers janvier, février que la période est la plus rude, donc c'est vraiment là qu'on a besoin d'être présent, d'être au rendez-vous des personnes qui frappent à notre porte d'où ce nouvel appel aux dons. Il ne faut pas oublier qu'on a, en France, 9.300.000 personnes qui vivent sous le seuil de pauvreté."

France Bleu partenaire des Restos du Cœur

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu