Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Il marche contre le RSI : Pascal Geay est cette semaine dans la Manche

-
Par , France Bleu Cotentin, France Bleu

Le président de l'association Sauvons nos Entreprises est depuis une semaine dans la Manche dans le cadre de son Tour de France à pied entamé début janvier. Pascal Geay, artisan originaire de Niort, dénonce les aberrations du RSI, le Régime social des indépendants.

Pascal Geay et ses soutiens devant l'Urssaf de la Manche
Pascal Geay et ses soutiens devant l'Urssaf de la Manche © Radio France - Frédérick Thiébot

Le RSI , Régime Social des Indépendants, disparaîtra officiellement le 1er janvier 2020. Cet organisme collectait les cotisations sociales de plus de 6 millions de personnes en France. Et même si les indépendants seront rattachés au régime général de la Sécurité sociale, Pascal Geay estime que ça ne change rien. 

On va payer exactement ce qu'on payait du temps du RSI avec le mode de calcul et les mêmes taux de cotisations, ça ne va pas régler les problèmes

Avec son association, cet artisan, fondateur de l'association "Sauvons nos Entreprises", réclame une baisse des taux de cotisations obligatoires qui sont de 47.7 % aujourd'hui. 

Il dénonce aussi le mode de calcul des ces cotisations qui oblige ces petites entreprises à payer avant même de connaitre leurs chiffres d'affaires. "Je demande le même mode de calcul cohérent des cotisations que ce qui existe à la MSA et les auto-entrepreneurs, c'est à dire l'auto-déclaration sur le trimestre. Autrement dit, il faut qu'on paie une fois seulement qu'on connait notre chiffre d'affaires et pas un an à l'avance comme c'est encore le cas aujourd'hui".

Pascal Geay, président de l'association "Sauvons nos Entreprises"
Pascal Geay, président de l'association "Sauvons nos Entreprises" © Radio France - Frédérick Thiébot

Pascal Geay demande une véritable réforme du RSI et du calcul des cotisations

Ce Tour de France a donc pour objectif est d'aller à la rencontre des artisans et commerçants et de recueillir des témoignages. Il va aussi à la rencontre des élus locaux ou encore des Urssaf qui désormais collectent les cotisations de ces indépendants. 

Pascal Geay est depuis une semaine dans la Manche. 

Arrivé vendredi dernier à Avranches, il est déjà passé par Coutances, Hambye et Gouville-sur-mer. Ce jeudi matin, il était à Saint-Lô pour une étape devant les bureaux de l'Urssaf de la Manche. 

Il sera notamment mardi prochain à Valognes et arrivera à Cherbourg le samedi 23 février.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu