Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Un nouveau scieur mobile s'installe en Creuse

-
Par , France Bleu Creuse

Depuis le 21 novembre 2018, Adrien Métégnier parcourt la Creuse avec sa scierie mobile.

La scierie mobile sur un chantier à Bonnat
La scierie mobile sur un chantier à Bonnat © Radio France - Céline Autin

Bonnat, France

Malgré le froid perçant, Adrien Métégnier a le sourire. Il compte terminer son chantier de deux jours et déplacer sa scierie sur un nouveau projet. "C'est un système que j'installe au sol en arrivant. Quand c'est fini, je la mets sur ma remorque, je l'attelle à mon véhicule et je repars !" Adrien Métégnier apprécie sa liberté : "Je peux repousser un chantier s'il gèle ou s'il neige, commencer plus tôt et finir très tard.

Une alternative aux scieries traditionnelles

Ancien salarié d'une scierie, Adrien Métégnier a choisi de travailler différemment : "Dans les scieries classiques, on voit à peine les clients. En général, on a un papier qui arrive et on fait la commande, c'est tout." Il n'entend pas être aussi efficace, ou faire de l'ombre aux scieries classiques : "Mon chantier du jour, qui me prend deux jours et fait 10 mètres cubes, c'est la moitié d'un camion qui part d'une forêt. J'assume d'avoir une entreprise à taille humaine."

Il n'y a pas plus humain qu'une scierie mobile dans les métiers du bois. Adrien Métégnier

Une approche que partage Sylvain, le propriétaire du bois que vient scier Adrien Métégnier : "C'est beaucoup plus pratique quand il vient à domicile, surtout pour la manutention. En plus, on voit directement ce qui sort, et on sait d'où vient notre matière première."

La lame coupe le bois à l'horizontal - Radio France
La lame coupe le bois à l'horizontal © Radio France - Céline Autin

Un pari sur l'avenir

Pour amortir le coût de fonctionnement de la scierie mobile, Adrien Métégnier doit enchaîner les chantiers. Il se déplace sur toute la Creuse, jusqu'en Haute-Vienne : "C'est un pari", admet-il. "_On est dans un département où il y a tellement de bois_, avec beaucoup de gens qui savent abattre des arbres, avec des artisans du bois ... quand on est scieur mobile, il y a du travail. Après, on ne peut jamais être serein, tout dépend du nombre de chantiers qu'on fait dans le mois."

Malgré le froid qui s'est installé en Creuse, Adrien Métégnier a quelques chantiers prévus prochainement. Pour le contacter, rendez-vous sur sa page Facebook.