Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus

"Il y a un vrai risque de suicide pour certains" Thierry Fruchet, président de la Chambre des métiers 36

-
Par , France Bleu Berry

La Chambre des métiers et de l'artisanat de l'Indre est très inquiète pour un certains nombres de chefs d'entreprise. Elle a mis en place une cellule psychologique.

 La camionnette d'un artisan
La camionnette d'un artisan © Radio France - Florence Gotschaux

"Depuis le début du confinement, nous avons traité plus de 1900 appels au total" compte Thierry Fruchet, président de la Chambre des métiers et de l'artisanat de l'Indre. Au bout du fil, les conseillers s'évertuent à apporter une réponse dans les 24 heures à des patrons de PME souvent perdus voire déboussolés. La chambre des métiers propose également sur son site de nombreuses fiches détaillées par secteur d'activité avec les réponses aux questions les plus fréquemment posées. "On a eau beaucoup de questions sur "puis je poursuivre mon activité ?" "Comment mettre au chômage partiel mes employés?" "A quelles aides puis-je prétendre?". Maintenant, ils ont fait les démarches et ils attendent... Ils espèrent que cela ira vite..."

Une cellule d'aide psychologique

Avec des boutiques fermées, des activités quasi nulle, certains craignent pour l'avenir même de leur entreprise. "Nous avons mis sur pied une cellule psychologique. Mais nous sommes très inquiets pour certains qui sont dans des états personnels catastrophiques. On assiste à la même chose que chez certains agriculteurs par exemple. Avec clairement un risque de suicide pour quelques uns" confie Thierry Fruchet.

Certains s'interrogent aussi sur leur capacité à reprendre leur activité et sur l'état de leur compétence. Pour eux aussi, des psychologues sont à disposition pour les aider à reprendre confiance et à traverser cette passe difficile.

Une boutique en ligne va être lancée

Pour permettre un maintien de l'économie locale, la chambre des métiers régionale va lancer une boutique virtuelle à laquelle seront associés les commerçants et artisans qui le souhaitent. 

"Nous avons aussi travailler à lancer la boutique en ligne du Parc naturel régional de la Brenne. Pour cela, nous avons appelé plus de 200 PME, se félicite Thierry Fruchet. Cette crise aura au moins permis à de nombreux artisans ou commerçants qui n'étaient pas encore sur internet de s'y mettre..."

Distribution de masques programmée

La Chambre des métiers de l'Indre a réussi à se procurer un important stocks de masques FFP1 : "Nous allons très prochainement les distribuer, en commençant par ceux qui travaillent encore puis à ceux qui veulent reprendre une activité ! C'est une très bonne nouvelle que nous ayons réussi à obtenir ses masques ! "

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu