Économie – Social

"Il y a le feu" chez les pompiers professionels de Côte-d'Or

Par Philippe Renaud, France Bleu Bourgogne et France Bleu lundi 12 octobre 2015 à 15:32

© Maxppp

A la veille d'un conseil d'administration du SDIS 21, des pompiers professionnels ont manifesté ce lundi matin devant le conseil départemental à Dijon. Les soldats du feu sont en grève pour dénoncer un manque de moyen dans le Service Départemental d'incendie et de secours de la Côte-d'Or.

Voilà un an que les pompiers professionnels du SDIS 21 (Service Départemental d'Incendie et de Secours de la Côte-d'Or), ont tiré la sonnette d'alarme.  France Bleu Bourgogne s'était d'ailleurs fait l'écho de la manifestation qui avait précédé un conseil d'administration le 14 décembre 2014. Déjà à l'époque les soldats du feu parlaient de sous-effectifs dans les casernes du Transvaal, du Centre Nord et de Chevigny-St-Sauveur (172 pompiers professionnels  au lieu de 176)._* Presque un an plus tard, les mêmes maux provoquent les mêmes colères**. Les effectifs des soldats du feu professionnels n'ont pas augmenté, ceux des soldats du feu volontaires sont insuffisants selon le  SPP-PATS ( ****145 inscrits au lieu de 216)._ Le syndicat autonome parle donc de dégradation de la situation*, d'autant que 4 sapeurs pompiers professionnels de Dijon devraient renforcer le secteur de Pouilly-en-Auxois.

Cédric Fauchard du syndicat autonome SPP-PATS répond à Stéphanie Pérenon

Avenir Secours, le syndicat national de l’encadrement des services de secours et d'incendie, partage cette même inquiétude. Il a adressé ce lundi 12 octobre une lettre ouverte au préfet de la Côte-d'Or, au président du conseil départemental et à celui du SDIS:

Depuis cinq ans, les interventions n'ont cessé d'augmenter du fait de l’accroissement et du vieillissement de la population mais surtout en raison des missions qui ne lui étaient pas dévolues à l’origine, et pour lesquelles le SDIS ne perçoit pas ou peu de compensation financière.Dans le même temps, le financement du principal contributeur (Conseil Départemental de la Côte-d'Or) n'a cessé de diminuer, entraînant une baisse globale des effectifs (douze postes déjà supprimés et dix

autres gelés).

Ce mardi 13 octobre 2015, le président du SDIS de la Côte-d'Or, Vincent Dancourt ( également maire de Genlis) réuni son conseil d'administration à 9h. Il sera accueilli par les pompiers grévistes qui ont décidé de se rassembler devant leur direction départementale.