Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Ambulanciers en grève : 408 kilomètres de bouchons ce lundi matin en Ile-de-France suite à des opérations escargot

lundi 5 novembre 2018 à 7:58 - Mis à jour le lundi 5 novembre 2018 à 11:49 Par Martine Bréson, France Bleu Paris et France Bleu

Les ambulanciers manifestent ce lundi contre la réforme du financement des transports sanitaires et ils ont organisé des opérations escargot ce matin en Ile-de-France. Il y avait 408 kilomètres de bouchons vers 09h00. Les cortèges sont attendus vers 16h00 devant le ministère de la Santé.

Manifestation des ambulanciers ce lundi matin.
Manifestation des ambulanciers ce lundi matin. © Maxppp - Jean-François FREY

Paris, Île-de-France, France

Les ambulanciers sont en grève; c'est un mouvement national. Ils manifestent ce lundi, en cortège, contre la réforme du financement des transports sanitaires. Plus de 2.000 ambulanciers sont attendus dans Paris. Les ambulanciers doivent se retrouver vers 16h00 devant le ministère de la Santé dans le 7e arrondissement.

Les manifestants ont peur que la réforme les pénalise car désormais ce ne sont plus les patients mais les hôpitaux qui vont choisir les transports pour les malades. Les établissements hospitaliers vont faire des appels d'offres pour ce type de transport et ils travailleront avec ceux qu'ils auront choisis.

Opérations escargot sur le périphérique

La circulation a été très perturbée sur l'A4 et sur le périphérique parisien au niveau de Bercy ce lundi matin. A midi cela coinçait encore sur le périphérique. 

A 09h00, il y avait 408 kilomètres de bouchons en Ile-de-France, un chiffre bien supérieur à la moyenne d'un lundi par temps clair. 

L'accès vers le périphérique nord a été bloqué. Vers 07h00 près de 300 ambulanciers étaient rassemblés porte de la Villette à Paris. A 07h30, les CRS bloquaient la porte de Pantin, les ambulances des manifestants étaient à l'arrêt et le périphérique intérieur était complètement saturé. 

C'est l'ubérisation de notre métier" - Djamal Naït

Djamal Naït, patron d'une société d'ambulance, était en direct dans le journal de 7h30 sur France Bleu Paris. Il fait partie des manifestants. Selon lui, cette réforme "c'est l'ubérisation de notre métier. C'est la porte ouverte aux grands groupes qui, pour reprendre notre boulot, sont prêts à faire des remises énormes. Nous, on a des tarifs réglementés, c'est compliqué même de faire 10% de remise alors que les grands groupes peuvent faire des 30% de remises ce qui va nous tuer à petit feu."