Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Ile-de-France : la suppression de la taxe d'habitation pourra faire gagner jusqu'à 1029 euros aux Franciliens

-
Par , France Bleu Paris

La suppression totale en 2023 de la taxe d'habitation a été confirmée mardi par Bercy. Cette suppression fera gagner jusqu'à 1029 euros aux Franciliens. Dès 2020, 80% des ménages ne payeront plus de taxe d'habitation pour leur résidence principale.

La taxe d'habitation n'existera plus en 2023.
La taxe d'habitation n'existera plus en 2023. © Maxppp - Vincent Isore

Paris, Île-de-France, France

La taxe d'habitation disparaîtra totalement pour les résidences principales en 2023 en Ile-de-France comme partout en France. Bercy a confirmé la fin de cet impôt local mardi. Dès l'année prochaine (2020) 80% des foyers ne payeront déjà plus de taxe d'habitation pour leur résidence principale.

Le ministère des Finances a calculé qu'en moyenne en France, le gain sera de 550 euros. 

En Ile-de-France il y a de grandes différences selon les départements.

Ce sont les Parisiens qui font le moins d'économie (688 euros) tout simplement parce que la taxe d'habitation est très basse à cause entre autre du grand nombre d'entreprises présentes dans la capitale.

Les habitants des Yvelines devraient se réjouir. Ce sont eux qui feront le gain le plus important avec en moyenne 1029 euros qui resteront dans leur porte-monnaie.

Le gain sera aussi intéressant dans l'Essonne (1021 euros), dans le Val-de-Marne ( 1004 euros), dans les Hauts-de-Seine (979 euros), dans le Val-d'Oise ( 900 euros), en Seine-Saint-Denis (827 euros) et en Seine-et-Marne (748 euros)

La suppression totale de la taxe d'habitation avait été promise par le président Macron. Sa date de mise en oeuvre a été repoussée de deux ans. Au départ, elle devrait intervenir en 2021.

Cette suppression ne devrait pas avoir d’impact budgétaire sur les collectivités locales. Le ministère des Finances assure que "des mécanismes de compensation à l’euro près (transfert de part d’imposition entre collectivités, attribution de parts d’un impôt national) garantira un maintien des ressources des collectivités et leur dynamique dans le temps".