Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Ile-de-France : le chômage baisse aussi, notamment chez les jeunes

mardi 25 octobre 2016 à 22:26 Par Fanny Lechevestrier, France Bleu Paris

A l'image de ce qui se passe sur le territoire national, le chômage a également enregistré une baisse importante ce mardi, en région parisienne. Une baisse de 1,7% pour le mois de septembre. Les jeunes sont les premiers bénéficiaires.

Enfin une baisse du chômage en Ile-de-France
Enfin une baisse du chômage en Ile-de-France © Radio France

Île-de-France, France

Baisse record du chômage aussi en Ile-de-France, selon les derniers chiffres publiés par Pole Emploi pour le mois de septembre. Sans atteindre la même chute qu'au niveau national (-1,9%), le nombre de demandeurs d'emploi baisse de 1,7%. Du jamais vu depuis 2008. L'Ile-de-France compte tout de même encore aujourd'hui 665 940 demandeurs d'emploi de catégorie A.

Les jeunes, premiers bénéficiaires de l'embellie

Des chiffres tirés du marasme notamment par le secteur tertiaire et qui profitent essentiellement aux moins de 25 ans : là, la baisse atteint les 5,5% pour le seul mois de septembre. Mais pour une fois, même les séniors, les plus de 50 ans, profitent légèrement de l'embellie : -0,4% en septembre.

La plus forte baisse pour l'Essonne

Département par département, toutes les tendances sont à la baisse en région parisienne. La plus forte amélioration concerne l'Essonne : -2,7% ; la moins élevée est pour Paris avec seulement une baisse de 0,4%. Entre les deux : le Val d'Oise, les Yvelines et la Seine-et-Marne (-2,2%), la Seine-Saint-Denis (-2%), le Val de Marne (-1,7%) et les Hauts-de-Seine (-1,6%). Toutefois, si l'on prend les chiffres sur les trois derniers mois, seuls les départements du Val d'Oise et les Yvelines connaissent une baisse supérieure à 1%.