Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

Île-de-France : vers une réouverture des parcs expos en septembre 2020

Par

La fermeture des parcs expos depuis la mi-mars représente des pertes économiques de près de 2,5 milliards d'euros, explique la CCI Paris Île-de-France à France Bleu Paris. La réouverture progressive des frontières est un soulagement et va permettre d'accueillir à nouveau des visiteurs étrangers.

La CCI Paris Île-de-France prévoit une reprise de l'activité dans les parcs expos franciliens le 1er septembre 2020 La CCI Paris Île-de-France prévoit une reprise de l'activité dans les parcs expos franciliens le 1er septembre 2020
La CCI Paris Île-de-France prévoit une reprise de l'activité dans les parcs expos franciliens le 1er septembre 2020 © Radio France - Alexandre Barlot

Depuis la mi-mars, les dix parcs des expositions franciliens - Porte de Versailles, Porte Maillot, Le Bourget, Villepinte - sont à l'arrêt. Si certains parcs expos se relancent doucement - notamment le parc Porte de Versailles qui accueille des concours d'écoles d'ingénieurs -, il est urgent de réorganiser des évènements pour se relancer.

Publicité
Logo France Bleu

Joint par France Bleu Paris, Didier Kling, président de la Chambre de commerce et d'industrie (CCI) de Paris Île-de-France, annonce une reprise de l'activité dans les parcs expos franciliens pour le mois de septembre 2020.

Près de 2,5 milliards de retombées économiques perdues

Une façon de tenter de compenser les lourdes pertes de cette année. Selon le président de la CCI Paris Île-de-France, ces pertes s'élèvent à près de 2,5 milliards d'euros : "Les dix sites franciliens où se tiennent notamment des congrès et salons représentent plus de 5 milliards d'euros de retombées économiques sur un an pour les commerçants, les restaurants, les chauffeurs de taxis. C'est l'équivalent de ce que rapporte une édition de Jeux Olympiques", affirme Didier Kling.

Les dix parcs expos franciliens représentent plus de 5 milliards d'euros de retombées économiques sur un an - Didier Kling, président de la CCI Paris Île-de-France

L'objectif d'un redémarrage de l'activité est prévu le 1er septembre 2020 : "La semaine dernière, le conseil de défense n'a pas décidé de prolonger l'interdiction de réunir 5.000 personnes dans un même lieu si les conditions sanitaires sont respectées", souligne le président de la CCI.

La réouverture des frontières : une bonne nouvelle pour les parcs expos franciliens

La bonne nouvelle est le retour des visiteurs étrangers dans les sites franciliens. "Les visiteurs du Maghreb, du Canada, de la Corée du Sud peuvent venir sans difficulté, se réjouit Didier Kling. En revanche, nous avons de l'inquiétude pour les Américains (qui ne peuvent toujours pas voyager à l'étranger, ndlr)... En ce qui concerne les Chinois, j'espère que dans quelques jours il leur sera possible de revenir sur notre sol, avec des conditions de réciprocité".

Au Salon international de l'agroalimentaire, seulement 13 % des stands sont tenus par des entreprises françaises - Didier Kling, président de la CCI Paris Île-de-France

Car les demandes de visiteurs étrangers abondent et sont celles qui vont aussi permettre de relancer l'activité des parcs expos franciliens : "Dans les manifestations professionnelles, les visiteurs étrangers sont très importants. Par exemple, avec le Salon international de l'agroalimentaire (SIAL), seulement 13 % des stands sont tenus par des entreprises françaises__, le reste ce sont des exposants étrangers. il faut donc qu'un nombre important de visiteurs étrangers puissent venir".

Si la réouverture n'est pas possible au 1er septembre, Didier Kling craint la concurrence de pays voisins : "Nos amis allemands, qui sont aussi des concurrents, vont redémarrer leurs foires dès septembre__. Il faut donc qu'on arrive à faire aussi bien qu'eux, voire mieux qu'eux."

Parmi les premiers évènements prévus par la CCI dans les parcs expos franciliens : l'ouverture en septembre de "la plus grande ferme d'Europe sur un des toits des pavillons du Parc Expo Porte de Versailles", précise Didier Kling, ainsi que la tenue du SIAL, qui doit se tenir à Villepinte du 18 au 22 octobre 2020.

Ma France : Économies d’énergie

Hausse généralisée du coût de la vie, risque de pénurie d’électricité ou de gaz, phénomènes climatiques extrêmes : ces crises bouleversent nos quotidiens, transforment nos modes de vie, nous poussent à dessiner les contours d’horizons nouveaux. Pour répondre à ces défis, France Bleu et Make.org lancent une grande consultation citoyenne autour des économies d’énergie. Prenez position sur ces solutions & proposez les vôtres !

Publicité
Logo France Bleu