Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Île de Ré : un bar-restaurant fermé trois semaines pour nuisances sonores et surfréquentation

-
Par , France Bleu La Rochelle

L'établissement "Le Peu des Hommes", à La-Couarde-sur-Mer, sur l'Île de Ré, est fermé depuis le 14 août pour trois semaines. Une fermeture administrative pour des tapages et une surfréquentation, après plusieurs rappels à l'ordre. Le gérant dit avoir mis en vente le bar-restaurant.

Sur l'Île de Ré, le bar-restaurant "Le peu des Hommes" est fermé jusqu'au 4 septembre pour des nuisances sonores à répétition. (Illustration)
Sur l'Île de Ré, le bar-restaurant "Le peu des Hommes" est fermé jusqu'au 4 septembre pour des nuisances sonores à répétition. (Illustration) © Radio France - Mikaël Roparz

Il a de nouveau baisser le rideau. Le bar-restaurant "Le peu des Hommes", situé à La-Couarde-sur-Mer, commune du centre de l'Île de Ré, est fermé depuis le 14 août. Une fermeture administrative de trois semaines décidée par le préfet de la Charente-Maritime, pour des tapages jusque tard dans la nuit. L'établissement ne pourra pas rouvrir avant le 4 septembre, alors que la saison estivale n'est pas encore terminée. 

Des nuisances sonores récurrentes

"La balle était dans son camp" justifie le maire de la Couarde-sur-Mer, Patrick Rayton. L'édile explique que le problème n'est pas nouveau : "Cela fait plus d'un an et demi que les gendarmes sont régulièrement appelés pour des nuisances au "Peu des Hommes." Il a déjà rencontré le gérant. Début août, le propriétaire de l'établissement avait même reçu un avertissement de la préfecture. Mais rien n'avait changé. 

Depuis la réouverture des bars et restaurants, les employés du "Peu des Hommes" portaient le masque mais la distanciation sociale n'était pas toujours respectée

Je risque la faillite

Lucas Bordin, le gérant depuis cinq ans, juge "la sanction très lourde et exagérée". D'autant plus dans le contexte actuel. "J'ai dû fermer deux mois pendant le confinement, là on m'oblige encore à fermer. Je risque la faillite. Si je ne fais une fin de saison correcte, ça risque d'être très compliqué à rattraper." Lucas Bordin continue de rémunérer ses quatre salariés. Très remonté, il dit avoir mis en vente son établissement la semaine dernière. 

En début de semaine, les clients du bar-restaurant se sont réunis devant la mairie pour exprimer leur soutien. Plus tôt dans le mois, les habitants dérangés par l'établissement s'étaient également regroupés pour dénoncer ces nuisances. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess