Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Ils aident les jeunes des quartiers défavorisés à trouver un stage

lundi 4 décembre 2017 à 5:48 Par Yann Lastennet, France Bleu Maine

Les membres de la Fondation Agir Contre l'Exclusion (FACE) a passé un accord avec une trentaine d'entreprises sarthoises pour qu'elles accueillent des élèves de 3e. Des jeunes qui, faute de réseau ou de piston, ont du mal à trouver un stage.

Sofiane,  stagiaire de 14 ans, en compagnie d'Alexandre Lefoulon, le chef du restaurant Papa Chapter
Sofiane, stagiaire de 14 ans, en compagnie d'Alexandre Lefoulon, le chef du restaurant Papa Chapter © Radio France - yann lastennet

Le Mans, France

Alexandre Lefoulon est le chef cuistot du Papa Chapter, un restaurant de 120 couverts situé dans la zone Sud du Mans. Il prépare le dessert du midi : " une feuilletine au chocolat, c'est notre dessert star. Tout est fait maison. Cette semaine, j'ai un petit stagiaire qui m'aide. Il a fait la feuilletine avec nous là. Apparemment cela a l'air de lui plaire". Le p'tit stagiaire, c'est Sofiane, 14 ans. Il découvre le fonctionnement du restaurant. " J'ai dressé et débarrassé les tables, j'ai aidé au service, maintenant je passe en cuisine. Le monde de la restauration je ne connaissais pas du tout. Je ne savais pas que les cuisiniers arrivaient si tôt pour préparer le repas du midi. Je ne sais pas si je suis fait pour çà mais parler avec eux et observer, c'est quelque chose que j'aime bien". Sofiane est élève en 3e au collège Alain Fournier. Un établissement du quartier des Sablons au Mans, classé en zone d'éducation prioritaire. Ce stage, c'est la fondation Agir Contre l'Exclusion (FACE) qui lui a proposé. Son objectif : convaincre des entreprises d'accueillir ces élèves issus des quartiers défavorisés. Des jeunes qui, sinon, auraient peu de chance de décrocher un stage selon Mathieu Alizon, le délégué général du Club Face Le Mans; " la discrimination, elle commence là ! Faute de réseau, ces jeunes sont souvent condamnés à des stages par défaut et le plus souvent dans leur quartier. Or, nous, on veut qu'ils sortent du quartier, qu'ils découvrent autre chose. En plus, certaines entreprises recrutent, alors pourquoi pas créer des vocations".

Mathieu Alizon, le délégué général du Club Face Le Mans

Un stage découverte dès la 5e

C'est aussi ce que pense Jean Michel Battailler, le patron du restaurant Papa Chapter, une des 30 entreprises sarthoises qui a répondu à l'appel de FACE. " Ici chez Papa Chapter, nous avons l'habitude de former des apprentis. Il faut absolument faire découvrir nos métiers le plus tôt possible. Moi, je milite pour qu'il y ait, à partir de la 5e, une semaine réservée à la découverte d'une entreprise. Un jeune qui est en 5e peut découvrir un métier dans le milieu de la restauration par exemple, en 4 eme, un métier dans l'industrie ou dans la mécanique et en 3e, il aura peut être une idée de ce qu'il veut faire, en tout cas une piste. C'est comme cela qu'on réconciliera les jeunes avec l'apprentissage. On a besoin de former des apprentis car on manque de main d'oeuvre dans de nombreux métiers qui recrutent mais ne trouvent pas de candidats"

Jean Michel Battailler, le patron du restaurant Papa Chapter, situé dans la zone sud du Mans