Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Nouveaux contrats aidés : plus de 200 contrats emploi compétences signés dans la Loire

lundi 14 mai 2018 à 19:44 Par Émeline Rochedy, France Bleu Saint-Étienne Loire

Alors que les tout derniers contrats aidés arrivent à échéance, les CEC prennent le relais : les contrats emploi compétences. Ce nouveau genre de contrats est réservé au secteur non-marchand. 214 contrats ont été conclus depuis le lancement du dispositif à la mi-février dans la Loire.

Parmi les premiers contrats "emploi compétences" signés dans la Loire : celui de Ryan au tennis club d'Unieux.
Parmi les premiers contrats "emploi compétences" signés dans la Loire : celui de Ryan au tennis club d'Unieux. © Radio France - ER

Unieux, France

"On se demandait ce que l'on allait faire d'eux, on cherchait comment continuer ce qu'on avait entamé avec ces deux jeunes quand la mission locale de Firminy nous a appelés pour nous parler de ce nouveau dispositif", raconte visiblement soulagé Olivier Kendjra, le responsable sportif du tennis club d'Unieux. L’association se trouvait le bec dans l’eau du fait de deux contrats aidés non reconduits.

Ainsi celui de Ryan arrivait à son terme en mai. Il a 20 ans, dont douze à jouer au tennis, sport dont il a finalement voulu faire son métier après s'être d'abord perdu en CAP électricien. Ryan a d'abord tâté le terrain comme bénévole au sein du club puis en service civique avant de signer un contrat d'accompagnement dans l'emploi. Il va pouvoir continuer à encadrer l'entrainement des jeunes licenciés et à rouler sa bosse de coach avec ce parcours emploi compétences. En septembre, Ryan ira aussi à Lyon tous les lundis et mardis pour préparer son brevet d'État et devenir moniteur. 

Exigences renforcées côté employeurs 

C'est une des conditions sine qua non à la conclusion d'un tel contrat : qu'une formation soit prévue "idéalement qualifiante ou pré-qualifiante", précise Philippe Laval. "Le législateur a considérablement renforcé les exigences concernant les employeurs", souligne directeur adjoint de la Direction des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l'emploi, la Direccte dans la Loire.

Ces contrats réservés au secteur non-marchand sont au minimum de neuf mois et prévoit une prise en charge de l'État de 40 à 60 % du salaire en plus des exonérations de charges sociales. Objectif affiché : que ça débouche sur un vrai travail dans un cas sur deux, sachant que les précédents  contrats aidés ne permettaient qu'à un petit tiers des bénéficiaires d’enchaîner sur un poste durable.

323 postes d’AVS

Un budget est prévu pour la conclusion de 2 200 contrats emploi compétences dans la Loire cette année, dont 323 réservés à l’Education nationale pour des postes d’auxiliaires de vie scolaires (AVS) auprès d‘élèves en situation de handicap.

Trois mois après le lancement de ces contrats emploi compétences (CEC), 214 ont été signés (au 12 mai). Par exemple, dans des structures de santé comme à l’hôpital de Saint-Pierre-de-Bœuf pour un gardien ou encore à Claudinon au Chambon-Feugerolles pour former une aide-soignante mais aussi à l'école privée de Saint-Romain-en-Jarez pour recruter une aide maternelle. Les débuts sont relativement timides car comme l'explique une mission locale, il faut "faire de la pédagogie, réinstaurer de la confiance auprès des employeurs refroidis par la suppression des contrats aidés l'an dernier".

Plus d’infos sur cette transformation des contrats aidés en parcours emploi compétences sur le site du ministère du Travail.