Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

IMAGES - Reconfinement : l’aéroport Nantes-Atlantique est quasiment désert

-
Par , France Bleu Loire Océan

L'aéroport Nantes-Atlantique tourne au ralenti depuis le début du reconfinement. Vols annulés, halls vides et boutiques fermées. Les passagers sont de plus en plus rares.

L'un des parkings de l'aéroport de Nantes
L'un des parkings de l'aéroport de Nantes © Radio France - GJ

Au quatrième jour du reconfinement, l'aéroport Nantes-Atlantique était pratiquement désert ce lundi. Parkings et halls quasi vides, avions stationnés en bout de piste et hôtesses qui patientent à l'image de Yolande. "J'ai enregistré 30 passagers sur le vol entre Nantes et Barcelone. Habituellement, ce vol est plein avec 180 personnes. C'est une catastrophe" reconnait-elle. Même constat pour Océane, elle vend notamment des sandwiches et du café dans l'un des commerces de l'aéroport. "En deux heures, j'ai eu deux clients. On a donc diminué notre gamme de produits. On a notamment arrêté les burgers" précise t-elle. 

L'un des commerces de l'aéroport totalement déserté
L'un des commerces de l'aéroport totalement déserté © Radio France - GJ

Des chauffeurs de taxis à l'arrêt

Rassemblés devant l'aérogare, les chauffeurs de taxis sont quelque peu désespérés. "Cela fait cinq heures que j'attends un client" se lamente l'un d'eux. "Il n'y a pas un chat. Pas sur que je revienne ici dans les jours à venir" lance t-il. Le comptoir des loueurs est lui aussi très peu fréquenté. "Ces derniers temps, on louait 80 voitures par jour. Depuis le reconfinement, seulement 50" déplore Nicolas Rousseau, le directeur de l’agence Europcar.

Un commerce de l'aéroport Nantes-Atlantique
Un commerce de l'aéroport Nantes-Atlantique © Radio France - GJ

Pour l’instant, malgré la baisse du trafic aérien, la direction de l'aéroport Nantes-Atlantique n’envisage pas de fermer ses portes.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess