Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Immobilier : Airbnb et Century 21 s'associent pour permettre aux locataires de sous-louer légalement

mardi 26 juin 2018 à 11:34 Par Géraldine Houdayer, France Bleu Paris et France Bleu

La plateforme de location entre particuliers Airbnb et le réseau d'agences immobilières Century 21 proposent, dès ce mardi, un bail qui permet aux locataires de louer légalement leur logement sur Airbnb, et aux propriétaires de bénéficier d'une partie des revenus dégagés.

Le "bail Airbnb" permettra de sous-louer son logement en toute légalité.
Le "bail Airbnb" permettra de sous-louer son logement en toute légalité. © Maxppp - Pierre HECKLER

Après six mois de discussions, Airbnb France et le réseau d'agences immobilières Century 21 vont annoncer, ce mardi un bail d'un nouveau genre, révèlent Le Parisien et RTL. Ce contrat permettra au locataire de proposer son logement sur la plateforme de location entre particuliers en toute légalité. Il permettra également au propriétaire du logement de recevoir une partie des revenus dégagés par la location sur Airbnb. 

Un service testé à Paris, puis étendu en région 

Ce nouveau service est lancé dès ce mardi dans les quatre arrondissements du centre de Paris, précise Le Parisien : les quartiers du Palais Royal, la Bourse, le Marais, ou encore Bastille. Il devrait ensuite être étendu à la rentrée à l'ensemble de la capitale, mais aussi à plusieurs villes en région : Nice, Marseille, Lyon, Toulouse, Bordeaux, ou encore Montpellier.

Un dispositif "gagnant-gagnant" et légal

La sous-location par un locataire de son bien, sans l'accord de son propriétaire, que ce soit sur Airbnb, d'autres sites ou même à l'amiable, est illégale. Les deux réseaux ont donc imaginé un dispositif inédit, qui inclut l'accord du propriétaire, et qui sera "gagnant-gagnant pour le locataire et le propriétaire et où tout sera fait dans les règles de l’art", indique Laurent Vimont, le président de Century 21 France au Parisien. 

70% des gains pour le locataire, 23 % pour le propriétaire

Ce "bail Airbnb" prendra donc la forme d’un avenant au bail locatif déjà signé. Dans le cas d'une location via Airbnb, le locataire empochera 70 % des gains, le propriétaire 23 % et l’agence immobilière 7 %

C'est l'agence qui fera le lien entre le locataire et le propriétaire : si le locataire souhaite sous-louer son logement, il le fera savoir à Century 21, qui se chargera de contacter le propriétaire pour obtenir son accord. C'est aussi l'agence qui rédigera un avenant au bail et mettra l'annonce en ligne. A Paris, Century 21 enregistrera également la demande auprès des services de la ville, qui limitent le nombre de nuitées en sous-location à 120 par an.