Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Immobilier au Mans : la demande et les prix en hausse en 2020

-
Par , France Bleu Maine

2020 a été une bonne année pour le marché de l'immobilier en Sarthe : davantage de ventes, des acheteurs et investisseurs plus nombreux. Les prix sont en hausse et Le Mans apparaît dans le top 10 des villes où ils ont le plus augmenté.

Le nombre de transactions a augmenté au Mans en 2020 (photo d'illustration).
Le nombre de transactions a augmenté au Mans en 2020 (photo d'illustration). © Maxppp - Alexandre Marchi - L'Est Républicain - PhotoPQR

C'est en partie une conséquence des confinements - en partie seulement. Les marchés immobiliers sarthois et manceau ont été très dynamiques en 2020. Malgré les interruptions d'activité, le nombre de transactions réalisées par le cabinet Jousse-Péan a ainsi augmenté de 40% par rapport à 2020.

Le Mans attire de plus en plus

"La demande est là", explique Bruno Goethal, agent immobilier chez Jousse-Péan. "Des primo-accédants, l'accès au crédit étant facile. Des gens de l'extérieur - région parisienne mais pas seulement. La ville attire de plus en plus. On voit des locataires, venus pour quelques mois, acheter parce qu'ils se plaisent ici. Et puis _beaucoup d'investisseurs, surtout pour des immeubles_. Il y a de bons coups à faire et ça se sait."

Ventes express

Cette demande a fait baisser les stocks de biens disponibles et monter les prix. Le mètre carré moyen au Mans a bondi de 11,7% entre fin 2019 et fin 2020, à 2.132 euros, selon le baromètre LPI-Se loger. Souvent mal classée dans ces baromètres de la pression immobilière, Le Mans arrive cette fois à la 8e place.

"Ça peut aller jusqu'à 5 à 10 % de hausse dans certains quartiers", confirme Bruno Goethal. Mais en moyenne il observe une hausse de "3 ou 4%" des prix dans l'agglomération. Autre signe de tension : "De moins en moins de négociation. Il devient fréquent de voir des ventes conclues en moins une semaine, c'était très rare."

Plus largement Denis Chantepie, agent à la Ferté-Bernard et délégué FNAIM pour la Sarthe, observe _"un engouement pour l'achat immobilier". "_Les placements financiers sont si peu rémunérateurs que davantage d'investisseurs, des gens un peu aisés, se tournent vers l'immobilier."

Les "Parisiens" s'éloignent de la gare

Le télétravail commence aussi à avoir une influence sur les choix de ceux qui travaillent à Paris : "Ils n'ont plus besoin d'aller à la gare tous les jours, alors _ils n'hésitent plus à s'éloigner un peu_, résume Bruno Goethal. En échange de 15-20 minutes de trajet trois fois par semaine, ils trouvent une maison avec jardin. Il y a donc davantage de demande dans une large zone, ça contribue à faire monter les prix".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess