Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Immobilier : C'est le moment de vendre pour acheter !

-
Par , France Bleu Breizh Izel

Les ventes immobilières sont en progression dans le Finistère, les prix augmentent à Brest et Quimper, mais aussi sur le littoral.

La plupart des résidences secondaires du département sont achetées par des Finistèriens.
La plupart des résidences secondaires du département sont achetées par des Finistèriens. © Radio France - Aurélie Lagain

C'est le moment d'acheter son logement ! La chambre des notaires du Finistère dresse le bilan de l'année écoulée, et estime que si l'on veut changer d'habitation, c'est l'occasion de vendre pour acheter mieux : "On a un volume de ventes qui reste en progression et on est satisfait de ça. Ça veut dire que l'ancien (plus de 5 ans) se porte bien. Je crois qu'on investit dans la pierre, il y a un appel de la pierre comme investissement. Les Français se reportent là-dessus comme un placement sûr qui peut garantir une épargne à l'avenir",  précise Cyril Blanchard, notaire à Quimper.

Marché dynamique à Brest

"Les agglomérations enregistrent des augmentations de prix, à Brest, à Quimper. C'est encore plus important sur les littoraux, au détriment du centre Bretagne. A Morlaix, on a une baisse de 5% après une augmentation. On ne sait pas si cela sera durable". Et à Brest ? "Tout dépend des quartiers mais on s'aperçoit que le marché est dynamique et qu'il y a un engouement. Je pense que c'est une évolution normale du marché et pas forcément un "effet TGV".

Les prix augmentent sur le littoral et pas qu'à cause des Parisiens

Sur le bord de mer, le marché reste dynamique : "Sur le littoral, ça continue à augmenter. Le marché de la résidence secondaire se porte beaucoup mieux.  Dans le Finistère, le marché secondaire est encore largement tenu par les Finistériens, à 77%. Si on est dans l'optique de vendre pour acheter autre chose, c'est une bonne idée car les taux sont bas et les prix encore assez hauts."

Cyril Blanchard notaire à Quimper - Radio France
Cyril Blanchard notaire à Quimper © Radio France - Lagain Aurelie

Dans le secteur de Fouesnant et Bénodet, certains biens peuvent atteindre 5000 euros le m². 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu