Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Immobilier dans les Pyrénées-Atlantiques : les prix remontent lentement, sauf sur le littoral

mercredi 11 avril 2018 à 18:44 Par Mathias Kern, France Bleu Béarn et France Bleu Pays Basque

Excepté sur la côte basque, les prix n'augmentent que légèrement en 2017 dans les Pyrénées-Atlantiques, ce qui est avantageux pour les acheteurs, les taux des prêts étant toujours relativement bas. Les professionnels ont le sourire aussi, avec un volume de ventes en forte hausse, selon les notaires.

En nombre de transactions immobilières, c'est la meilleure année depuis 20 ans, selon les notaires.
En nombre de transactions immobilières, c'est la meilleure année depuis 20 ans, selon les notaires. © Radio France - Mathias Kern

Pau, France

Les indicateurs sont au vert pour les acheteurs de maisons et d'appartements dans les Pyrénées Atlantiques. Sauf sur la côte basque qui se détache du reste du département, les prix augmentent, mais légèrement. Tant mieux pour les acheteurs, les montants n'ont toujours pas atteint les niveaux de 2007-2008, le temps béni pour les vendeurs, avant la crise.

Les notaires qui ont présenté ce mercredi leurs chiffres pour l'immobilier en 2017, dans les Pyrénées Atlantiques, ont aussi remarqué que le volume des ventes a connu une forte hausse, eux qui ont un œil sur l'ensemble des transactions : + 16% de ventes en un an pour les appartements anciens, + 3,8% dans le neuf, + 2,8% pour les maisons et + 3,4% pour les terrains à bâtir.

Les prix varient beaucoup selon le secteur géographique

Il y a quatre marchés qui n'ont rien à voir dans les Pyrénées-Atlantiques. Les villes les plus chères, pour les appartements anciens par exemple, sont dans l'ordre Biarritz (prix médian du m² à 4 800 €), Saint-Jean-de-Luz et Bidart. Le Béarn est loin derrière : Lons (2 020 € du m²), Pau (1 480 €, +3,4% sur un an), Billière (1 450 €), Orthez (1 270 €) et Oloron (890 €). A titre de comparaison, dans les Hautes-Pyrénées, à Tarbes, le prix médian est de 1 040 € le m².

"C'est le moment d'investir à Pau, où les prix sont encore relativement bas." — Sylvain Amedée, secrétaire général de la chambre interdépartementale des notaires.

La côte basque fait vraiment figure d'exception sur la carte, puisque les prix ont toujours été orientés à la hausse ces dix dernières années, et ils continuent de grimper, +8% en un an, par exemple pour les maisons anciennes. Dans cette catégorie, les prix les plus élevés sont à Saint-Jean-de-Luz (prix médian pour une maison : 650 000 €), Biarritz et Bidart.

"La demande est toujours forte sur la côte basque." — Sylvain Amedée.