Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Fermer
Retour
Économie – Social

Immobilier en montagne : Val d'Isère devient la station la plus chère de France

mercredi 2 janvier 2019 à 3:48 Par Nathalie Grynszpan, France Bleu Pays de Savoie et France Bleu

Dans les stations de ski des Pays de Savoie, les prix atteignent des sommets qui rivalisent avec ceux des avenues les plus prestigieuses de Paris. Mais tout le monde n'est pas à la même enseigne.

Les chalets à l'architecture traditionnelle de Val d'Isère, Savoie
Les chalets à l'architecture traditionnelle de Val d'Isère, Savoie © Maxppp - -

Savoie, France

Des six massifs français, ce sont les Alpes du Nord avec leurs grands domaines skiables qui tirent les prix à des hauteurs stratosphériques. Aujourd'hui, c'est Val d'Isère qui domine le marché avec des prix au m2 atteignant 20.000 euros. Selon le site Meilleursagents.com la station avaline surpasse ainsi Courchevel auprès des acheteurs du monde entier. Le prix moyen de Val d'Isère est de 10 391 euros le m2, juste devant Courchevel  à 9 767 euros le m2  en moyenne et Méribel, 8 700 euros le m2. 

État des lieux avec Jean-Yves Camoz, président de la Chambre interdépartementale des notaires de la Savoie et de la Haute-Savoie

Le secteur Chamonix-Megève

Dans toutes ces stations, que ce soit en Savoie ou en Haute-Savoie, les grandes stations, on est dans des prix qu'on peut qualifier de "parisiens". À Megève, comme à Chamonix, on va être, dans les acquisitions, autour de 10 000 euros/m2. Pour un appartement, on va être, grosso modo, à 7 000- 8 000 euros/ m2. On note aussi une augmentation des prix alentour. Par exemple, Combloux, géographiquement c'est un peu en dehors de Megève mais ça va rester avec des prix qui sont en train d'augmenter parce-que de Combloux, vous pouvez avoir de très belles vues sur le Mont-Blanc. Donc il y a des disparités comme cela. Quand je vois des confrères que me disent que du côté de Megève, Chamonix, on vend des terrains un ou deux millions pour construire, je trouve que c'est assez extravagant quand même.

Le secteur de la Tarentaise et Haute-Tarentaise

On peut aussi retrouver des prix équivalents mais du côté de Courchevel, ils ont un peu chuté en revanche. Aujourd'hui, en moyenne, Val d'Isère serait passé devant Courchevel. Dans le centre de Courchevel, les appartements vont être autour de 15 à 16 000 euros/m2. Et on va trouver du neuf dans les beaux programmes de Val d'Isère à 20 000 euros/m2. Les chalets très chers de Courchevel, aujourd'hui au-dessus de dix millions, il n'y en a pas beaucoup qui vont se vendre. Il y a quatre ou cinq ans, il y en avait plusieurs : il y avait trois, quatre ventes par an. Aujourd'hui, il semble que ce soit un petit peu passé.

Le secteur de la Maurienne

Ce ne sont pas les mêmes prix, ni la même clientèle. On va atteindre des prix plus raisonnables et une clientèle plus française qu'internationale. On aura pas mal de Belges, de Hollandais, avec des prix qui vont être bien plus bas. Dans les stations de Maurienne, on va être plutôt autour de 2 500 euros/m2 en moyenne de prix avec une exception pour Valloire qui est quand même beaucoup plus chère entre 4 000 et 5 000 euros/m2.

Les conséquences du Brexit sur les acquéreurs britanniques 

Des confrères m'ont dit qu'il y avait une tendance effectivement d'Anglais qui actuellement ont envie d'acheter, envie que cela aille vite parce-qu'ils craignent les répercussions sur leur monnaie dues au Brexit.