Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Implantation d'Amazon en Alsace : levée de boucliers des opposants au projet de Dambach-la-Ville

-
Par , France Bleu Alsace, France Bleu Elsass, France Bleu
Dambach-la-ville, France

Le géant américain de la distribution veut installer un grand centre logistique à Dambach-la-Ville, près de Sélestat. L'investissement conséquent de 240 millions d'euros pourrait permettre la création d'un millier d'emplois. Les opposants au projet lancent la contre-offensive.

Amazon envisage d'installer à Dambach-la-Ville l'un de ses plus grands centres de distribution en France
Amazon envisage d'installer à Dambach-la-Ville l'un de ses plus grands centres de distribution en France © Maxppp - Fred Haslin

S'il voit le jour, ce centre de distribution de Dambach-la-Ville (Bas-Rhin) serait l'un des plus grands d'Amazon en France, avec un bâtiment de 150.000 m² sur 18 hectares. L’investissement programmé monte à 240 millions d’euros et le géant américain prévoit de créer un millier d’emplois à terme.

Un collectif d’une soixantaine d’associations et de commerçants opposés à ce projet, vient d'envoyer un courrier à la vingtaine de maires de la communauté de communes du pays de Barr pour connaître leur position sur ce dossier. 

5.500 véhicules par jour ?

Au-delà des méthodes de management du géant Amazon, ce collectif dénonce notamment l’impact écologique, les nuisances avec un trafic qui pourrait exploser dans le Centre Alsace. "L'entrepôt d'Amazon va générer un flux de véhicules conséquents, rapporte Pascal Lacombe, l‘un des porte-parole du collectif. Sur la base de la taille de l'entrepôt, _on a estimé que 4.500 véhicules utilitaires et 1.000 poids lourds par jour transiteront par le site_, c'est énorme."

Le collectif indique aussi qu'un emploi créé chez Amazon induirait, selon certaines études, la perte de 2,2 emplois localement. Pascal Lacombe s'insurge aussi contre "le sacrifice de 18 hectares de terres agricoles qui seraient bétonnées pour ce projet, au mépris de l’urgence écologique et de relocalisation de l’alimentation".

La communauté de communes du Pays de Barr est en train de négocier pour signer une lettre d’engagement pour céder le terrain à Amazon, mais son président Gilbert Scholly ne gérera pas le dossier jusqu’à son terme, car il va prendre sa retraite politique et quitter la présidence de la communauté de communes après les élections de cet été.

En Alsace plutôt qu'en Allemagne

Ça fait des années que les élus du secteur de Barr tentent d’attirer une grosse entreprise sur la plate-forme de Dambach (il y avait eu notamment un projet de Village de marques qui a été abandonné sur la plate-forme) et Gilbert Scholly est donc favorable à l’implantation d’Amazon, malgré les nuisances qu’il ne nie pas.

"Même si ça n'est pas facile d'accueillir une telle entreprise sur notre territoire, il ne faut pas forcément faire la fine bouche pour une plate-forme qui est en sommeil depuis des années, c'est un terrain qu'on va céder pour plusieurs millions d'euros. On nous annonce la création de plus d'un millier d'emplois, même si on peut toujours mettre en cause ce qui est avancé. C'est un investissement colossal de 240 millions d'euros sur le territoire. Et puis un tel site de distribution touche très peu le commerce de proximité, sinon je n'y serai certainement pas favorable. Le risque aussi c'est qu'il s'installe pas trop loin de chez nous, par exemple de l'autre côté du Rhin et qu'on en subit toutes les inconvénients et les nuisances, sans en avoir les retombées, en termes de fiscalité et d'emplois".

Des élus pour l'instant majoritairement favorables

Selon Gilbert Scholly, la majorité des élus de la communauté de communes ont soutenu le projet lors d'une réunion à huis clos, avant les élections municipales et la crise du coronavirus, où l'image d'Amazon a encore pris un coup en France. Le collectif opposé au projet estime que c'est justement le bon moment pour sonder les maires et essayer de les faire changer d'avis. Une pétition lancée au mois de mars par un vigneron de Dambach opposé au projet a également déjà recueilli près de 10.000 signatures.

Même s'il n'a pas souhaité s'exprimer en longueur sur le sujet, le maire de Dambach-la-Ville Claude Hauller, le principal élu concerné, est lui aussi favorable à l’implantation d’Amazon. C'est lui qui est pressenti pour succéder à Gilbert Scholly à la tête de la com com du Pays de Barr. 

"Le fond du problème, ce sont les gens qui achètent sur Amazon"

"C'est plus facile de s'opposer à un tel projet que de le soutenir, conclut Gilbert Scholly. Parce que le fond du problème, c'est ceux qui achètent sur Amazon. Si tous ceux qui achètent sur Amazon achetaient de nouveau dans nos commerces de proximité, le problème ne se poserait pas. Il n'y aurait pas de trafic, et nos commerces iraient mieux. Mais souvent ce sont les mêmes personnes qui achètent sur Amazon et qui critiquent les élus parce que les commerces de proximité ferment les uns après les autres et que les bourgs centres se vident".

Liste des associations et des membres du collectif opposé au projet d'implantation d'Amazon à Dambach-la-Ville.

Le Chaudron des Alternatives avec Alsace Nature/ Les Amis de la Terre France / Alternatiba France / Alternatiba Strasbourg / ANV Cop21 Strasbourg / ANV Cop21 France / Association Femmes Actives de Sélestat / Association Nature et Vie / Association Tiefenbach Environnement/ ATTAC France / Collectif Citoyen Pour le Climat Strasbourg / Collectif Grand Contournement Ouest Non merci / Collectif national pour le commerce de proximité / Confédération des commerçants de France (CDF) /La confédération Paysanne Grand Est / Dam’Nature/ Duppigheim Qualité de Vie /Ecoval / Extinction Rebellion Strasbourg / Les fédinois contre le GCO / FNAUT- Grand Est / France Nature Environnement / Gilets Jaunes Chatenois/ Gilets Jaunes Sélestat /Gilets Jaunes Strasbourg / Greenpeace Strasbourg / Groupe Local Piémont d’Alsace Nature / Linux Informatique Sélestat /Monnaie Locale 68 La Cigogne / Monnaie Locale 67 Le Stuck / NARTECS / Nous voulons des coquelicots Sélestat / Oxfam Strasbourg /OPABA / Réserve du Bischnoï / Résistance à l’Agression Publicitaire Strasbourg (RAP) / Schillick Ecologie /Stop Fessenheim / Strasbourg Respire / Touch’Art / TRAJET /Youth for Climate Strasbourg /Zéro Déchet France / Zéro déchet centre alsace / Zéro déchet Strasbourg 

Commerçants et artisans locaux : Jardins de Gaia - Domaine Moritz - Les Jardins en Chantant - Emmâus Mundolsheim - Le panier du maraicher - Coop Les Oies Sauvages Colmar - Optic premier regard Sélestat - Boulangerie Pain de la Vigne Sélestat - Boutique Little Nuage - Institut bionaturel Sélestat - La pause gourmande Sélestat - Le petit atelier 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu