Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Importante baisse des cours lors de la Vente des vins des Hospices de Nuits-Saint-Georges

-
Par , France Bleu Bourgogne

La 58e édition de la Vente des vins des Hospices de Nuits-Saint-Georges n'a pas tenu ses promesses. Elle s'est terminée ce dimanche au château du Clos de Vougeot sur une importante baisse des cours seule la vente de la pièce de charité tire son épingle du jeu en établissant un nouveau record.

Comme d'habitude c'est au château du Clos de Vougeot que s'est tenue cette vente aux enchères
Comme d'habitude c'est au château du Clos de Vougeot que s'est tenue cette vente aux enchères © Radio France - Thomas Nougaillon

Nuits-Saint-Georges - France

Pas de records pour la 58e édition de la Vente des vins des Hospices de Nuits-Saint-Georges. 152 pièces de vin étaient mises en vente pour une bonne cause : alimenter les caisses de l'hôpital de Nuits. Mais voilà les acquéreurs avaient visiblement décidé de ne pas faire de folies. Et au final la vente ne rapporte "que" 1 million 475 mille euros... Soit une baisse d'un peu plus de 15% par rapport à l'an passé. Le prix moyen de la pièce, lui est en recul de 20,6% par rapport à 2018.  

La Vente des vins de Nuits-Saint-Georges, dirigée comme d'habitude par le commissaire des ventes beaunois Maître Daniel Herry - Radio France
La Vente des vins de Nuits-Saint-Georges, dirigée comme d'habitude par le commissaire des ventes beaunois Maître Daniel Herry © Radio France - Thomas Nougaillon

A l'issue de la vente Jean-Marc Moron, régisseur du domaine des Hospices, s'est dit "très surpris". Mais il avançait une explication. "C'est vrai qu'on a vécu ces derniers temps des ventes avec des prix qui augmentaient très fortement d'années en années. J'avais des retours d'acheteurs qui m'expliquaient que cela devenait très compliqué derrière de vendre les bouteilles. Mais entre avoir une petite baisse sur certains lots et avoir une baisse quasiment générale je dois dire que c'est une très grosse surprise oui". 

Jean-Marc Moron

Le régisseur qui nuance tout de même l'importance de cette forte baisse. "Jusqu'en 2012 la vente ne dépassait pas le million d'euro, là on est toujours au-delà, mais les prix cette année ne reflètent pas ce que les acheteurs ont laissé entrevoir" lors des dégustations organisées en amont de la vente.

Jean-Marc Moron - Radio France
Jean-Marc Moron © Radio France - Thomas Nougaillon

"Ce vin méritait mieux"

François Poher, directeur des Hospices de Beaune, lui n'y va pas par quatre chemins : il est déçu et il le dit. "C'est une déception pour le travail accompli par nos vignerons. Je ne suis pas un fin connaisseur mais je crois que ce vin méritait mieux. Cette vente et ses conditions seront riches d'enseignement il faudra qu'on en tire toutes les conclusions, peut-être faut-il l'ouvrir davantage?"

François Poher

Une déception pour l'hôpital de Nuits

S'il y a déception c'est avant tout pour l'hôpital. "Vous savez nous n'avons pas de contrat. Le seul contrat que nous ayons c'est avec la population. C'est en son nom que nous devons maintenir cette source de financement. Elle est indispensable pour pérenniser l'offre de santé sur notre territoire" dit encore François Poher.  

Les acheteurs se sont-ils montrés frileux ou bien avaient-ils décidé de faire baisser les cours? - Radio France
Les acheteurs se sont-ils montrés frileux ou bien avaient-ils décidé de faire baisser les cours? © Radio France - Thomas Nougaillon

Si la 58e édition de la Vente des vins des Hospices de Nuits-Saint-Georges s'avère donc décevante cette année, il y a tout de même une raison de se réjouir. La pièce de charité rapporte 42 425 euros c'est un nouveau record. Le précédent, 36 000 euros, datait de l'an dernier. Cet argent va permettre de financer les projets de "L'Arche", une association d'aide aux handicapés sur l'agglomération Dijonnaise.

Le nageur Camille Lacourt, quintuple champion du monde, parrain de "L'Arche" une association d'aide aux handicapés - Radio France
Le nageur Camille Lacourt, quintuple champion du monde, parrain de "L'Arche" une association d'aide aux handicapés © Radio France - Thomas Nougaillon

C'est le champion de natation Camille Lacourt qui parrainait l'association "L'Arche" bénéficiaire de la pièce de charité cette année. Retrouvez son interview ce lundi 11 mars 2019 à 6h12 et 7h25 sur France Bleu Bourgogne (98.3 ou 103.7). A écouter également en cliquant sur le lien ci-dessous. Le jeune homme se dit prêt à se "faire arracher le bras pour les vins de Bourgogne"!

Camille Lacourt

Choix de la station

France Bleu