Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Fermer
Retour
Économie – Social

INFOGRAPHIE - ISF : qui le paye en Alsace

dimanche 27 janvier 2019 à 18:04 Par Lucile Guillotin, France Bleu Alsace et France Bleu Elsass

L'ISF, l'impôt de solidarité sur la fortune, a été supprimé en France début 2018. Les gilets jaunes réclament son rétablissement mais Emmanuel Macron refuse. En Alsace, près de 7.000 contribuables payent l'ISF, selon les derniers chiffres des finances publiques en 2017.

Photo d'illustration (Maxppp)
Photo d'illustration (Maxppp) © Maxppp - Marlene Awaad

Alsace, France

En 2017, selon les chiffres de la direction des finances publiques, près de 3.000 contribuables ont payé l'impôt sur la fortune, dans les communes alsaciennes de plus de 20.000 habitants. Strasbourg arrive en tête avec 1.862 contribuables qui payent en moyenne 13.247 euros d'ISF. Viennent ensuite Mulhouse (367 contribuables pour 12.184 euros en moyenne) et Colmar (311 contribuables, 12.232 euros). Dans les communes plus petites, il y en a une qui sort du lot : Truchtersheim dans le Kochersberg.

L'exemple de Truchtersheim : "le petit Monaco"

Dans le Kochersberg, à Truchtersheim, entre 10 et 11% des foyers sont soumis à l'ISF. Parmi les 4.100 habitants résident "beaucoup de chirurgiens, d'avocats, de chefs d'entreprise" explique le maire Jean Vogel, en poste depuis 1995.  La commune est très prisée. La population ne cesse de croître : 1.300 habitants de plus ces dix dernières années.

France Bleu vous donne également la parole, pour faire vos propositions et commenter celles des autres. Vous pouvez vous inscrire dans le module ci-dessous :

Notre démarche étant indépendante de celle du gouvernement, vos propositions n'ont pas vocation à être communiquées aux autorités.