Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Impôt sur le revenu : 130.000 foyers de Charente-Maritime doivent passer cette année à la déclaration en ligne

lundi 16 avril 2018 à 17:56 Par Julien Fleury, France Bleu La Rochelle

En Charente et en Charente-Maritime, vous avez jusqu'au 22 mai pour déclarer vos revenus en ligne. Une obligation si vous touchez plus de 15.000 euros annuels. Au passage vous connaîtrez le taux d'imposition qui vous attend l'an prochain avec le prélèvement à la source.

Déclarer vos revenus en ligne vous permettra de préparer l'an prochain et l'arrivée du prélèvement à la source.
Déclarer vos revenus en ligne vous permettra de préparer l'an prochain et l'arrivée du prélèvement à la source. © Radio France - Julien Fleury

Charente-Maritime, France

En matière de déclaration de revenus en ligne, les Charentais Maritimes ont un retard à combler. L'an dernier, seul un foyer sur deux avait opté pour la télédéclaration. Or l'an prochain, tout le monde devra déclarer ses revenus sur Internet (à l'exception de ceux qui ne disposent pas de connection). Une obligation qui vous concerne déjà cette année si vous touchez plus de 15.000 euros annuels (c'était 28.000 euros l'an dernier). 130.000 foyers fiscaux sont concernés par l'abaissement de ce seuil. Un accompagnement vous sera proposé ces prochaines semaines dans vos centres des impôts, dans les trésoreries, ainsi que dans les maisons de services au public.

Parmi les avantages de la déclaration en ligne, vous pourrez connaître à la fin de la procédure le taux d'imposition retenu pour l'an prochain dans le cadre du prélèvement à la source. Désormais, ce sera votre employeur, ou votre caisse de retraite, ou Pôle emploi qui seront chargés de collecter l'impôt, comme c'est déjà le cas aujourd'hui pour les cotisations sociales. Une réforme qui permettra d'éviter le décalage d'un an entre revenus et impôts. Utile en cas de revenus variables d'un an sur l'autre, ce qui concerne 30% des foyers de Charente-Maritime.

Déclarer en ligne ET préparer le prélèvement à la source

Dès cette année, vous pouvez préparer ce prélèvement à la source en cochant quelques options. Par exemple, si vos revenus sont très différents de ceux de votre conjoint, vous pouvez opter pour des taux de prélèvement différents, individualisés: plus faibles pour les revenus modestes, plus élevés pour les gros salaires. Dans ce cas, il est conseillé d'avoir deux comptes en ligne séparés (sachant qu'on peut désormais créer un compte fiscal avec un simple numéro de Sécurité sociale grâce au système d'identification FranceConnect). Une option surtout symbolique, car au final votre foyer paiera rigoureusement le même impôt.

Si vous ne souhaitez pas que votre employeur connaisse votre situation fiscale, c'est possible! Vous pouvez opter pour un taux non personnalisé (anciennement taux "neutre"), qui correspond à ce que paierait un célibataire sans enfant. Inconvénient: vous risquez d'avancer de l'argent à l'Etat, qui ne vous le rendra qu'en septembre suivant.

Les services fiscaux ont besoin de votre RIB

Enfin, ce prélèvement à la source ne réglera pas tout. Si votre famillle s'agrandit, si vous avez droit à des crédits d'impôts, le fisc vous fera des versements rectificatifs. A l'inverse, si vous avez des revenus immobiliers par exemple, il vous faudra verser des "acomptes" complémentaires, dont vous pouvez d'ores et déjà choisir la fréquence: mensuelle ou trimestrielle. Pour cela les services fiscaux ont absolument besoin de votre RIB (relevé d'identité bancaire) si vous ne l'avez pas déjà transmis.

La date limite pour déclarer vos revenus en Charente et en Charente-Maritime a été fixée au 17 mai pour la version papier, et au 22 mai minuit pour la déclaration en ligne. En Charente-Maritime, l'impôt sur le revenu a rapporté l'an dernier 533 millions d'euros de recette. Le département compte 387.758 foyers fiscaux dont 153.160 sont imposés (40%). 99.910 foyers ont opté pour la mensualisation.