Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Impôts : dans la Loire, un foyer fiscal sur deux fait sa déclaration de revenus en ligne

jeudi 24 août 2017 à 17:06 Par Tifany Antkowiak, France Bleu Saint-Étienne Loire

Pour la première fois dans la Loire, la barre des 50% de déclarations de revenus en ligne a été franchie en 2017. 208.000 contribuables ont fait ce choix cette année dans le département. Le changement d'habitude est moins bien engagé pour les paiements dématérialisés.

51% des foyers fiscaux de la Loire ont déclaré leurs revenus en ligne en 2017.
51% des foyers fiscaux de la Loire ont déclaré leurs revenus en ligne en 2017. © Maxppp - François Destoc

Le nombre de contribuables qui ont choisi de déclarer leurs revenus en ligne en 2017 dans la Loire a augmenté de 15%. Ils sont 208.000 a avoir choisi la dématérialisation cette année, ce qui représente un foyer fiscal sur deux. Il faut dire que les finances publiques incitent les usagers à choisir la dématérialisation pour les démarches liées aux impôts, la déclaration, mais aussi le paiement.

Limiter les paiements par chèque

D'ailleurs dès cette année, le règlement de l'impôt est obligatoire par paiement en ligne, sur impots.gouv.fr, ou prélèvement bancaire (mensuel ou à l'échéance) si le montant est supérieur à 2.000 euros. Ce seuil sera abaissé à 1.000 euros en 2018, puis 300 euros en 2019. L'objectif est bien de limiter les règlements en espèce et surtout par chèques, dont le traitement est jugé chronophage. Il s'agit aussi de limiter les déplacements des contribuables dans les centres des finances publiques ouverts au public, sauf évidemment pour les questions ou démarches complexes.

Dans les cas de question très technique, il est possible depuis début 2017 de prendre rendez-vous avec un agent des finances publiques dans deux centres des impôts ouverts au public : celui de Saint-Étienne Nord et celui de Roanne. Cet accueil personnalisé sera étendu aux cinq autres centres de la Loire (Saint-Étienne Sud, Saint-Chamond, Firminy, Montbrison et Feurs) au plus tard début 2018.

1,2 million d'avis chaque année dans la Loire

Les centres des finances publiques de la Loire ont accueilli plus de 120.000 usagers lors des quatre derniers mois de 2016. Pendant cette même période, 50.000 appels téléphoniques environ ont été traités, ainsi que 30.000 demandes adressées par e-mail. Les principales demandes portent sur des changements de situation (enfant devenu majeur, mariage, garde alternée) ou sur des crédits d'impôts.

Chaque année dans la Loire, 1,2 million d'avis d'impôts sont adressés aux contribuables (impôt sur le revenu, taxe d'habitation et taxe foncière).