Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie - Social

Impôts : depuis le 1er janvier, le prélèvement à la source concerne aussi les particuliers employeurs

-
Par , France Bleu Maine

Vous employez peut être une nounou ou une aide à domicile ou, au contraire, c'est vous qui travaillez pour un particulier comme jardinier ou faire les devoirs des enfants. Que vous soyez employeur ou employé, depuis le 1er janvier, vous êtes concerné par le prélèvement à la source des impôts

Prélèvement de l’impôt à la source : les syndicats craignent la surcharge de travail
Prélèvement de l’impôt à la source : les syndicats craignent la surcharge de travail © Radio France - France Bleu

Le Mans, France

Cela fait un an que les contribuables français sont prélevés à la source. Mais c'est un nouveauté pour les particuliers qui utilisent les services d'aide à la personne. Vous faites peut-être appel à une assistante maternelle pour garder vos enfants ou à une aide à domicile pour faire le ménage. Une personne s'occupe peut-être du tâches ménagères de vos parents. Quel que soit le cas de figure, vous êtes employeur et depuis le 1er janvier vous devez appliquer le prélèvement à la source. Un casse-tête ? Pas de panique deux organismes s'occupent de faire le calcul pour vous. " Ce sont deux services de l'Urssaf" explique Cyrille Guyon, responsable du service des impôts des particuliers de la Flèche. "Le Cesu gère tout ce qui est service d'aide à la personne, alors que Pajemploi s'occupe surtout des frais de garde des enfants. L'employeur continue à verser au salarié sa rémunération nette d'impôts dans les conditions habituelles. L'administration fiscale fournit au Cesu ou à Pajemploi le taux de prélèvement à la source. Et ce sont deux organismes qui calculent pour l'employeur, le montant de retenue à la source. C'est ce montant que l'employeur devra soustraire à sa rémunération pour verser à l'employé un salaire net d'impôt"

Le prélèvement à la source ne change quasiment rien pour le particulier employeur comme pour le salarié selon Cyrille Guyon, responsable des impôts à La Flèche

 Comme tous les salariés, les aides à domicile reçoivent désormais un salaire qui est amputé des impôts sur le revenu . En France en 2017, 3 millions de particuliers ont déclaré l'emploi d'un salarié : 1,9 million pour un service à domicile (soit 600.000 salariés déclarés chaque mois en moyenne) et 1,1 million pour une assistante maternelle ou une garde d'enfants à domicile (450.000 salariés déclarés).

Crédit d'impôts

En fonction du montant des dépenses et de vos revenus, vous pouvez bénéficier d'un crédit d'impôts. Du coup, une partie de cet allègement fiscal vous est versée sous forme d'avance. " Le 15 janvier, vous recevrez 60% de votre crédit d'impôts, à condition que vous ayez déclaré les revenus versés par exemple pour une aide à domicile, lors de votre dernière déclaration d'impôts . Le reste sera versé en solde au moment de la déclaration d''impôt 2019, c'est à dire au mois de mai 2020".  

Les bénéficiaires d'un crédit d'impôts recevront dès le 15 janvier une avance de 60% de la somme.

Une baisse d'impôts pour 17 millions de foyers

C'est une promesse d'Emmanuel Macron, la baisse des impôts sur les revenus pour les bas et les moyens salaires. Une baisse de 5 milliards d'euros qui entre en vigueur en 2020. "12 millions de foyers sont concernés par la baisse de la tranche d'imposition de 14 à 11%. " note Cyrille Guyon. "Ils gagneront en moyenne 350 euros par foyer fiscal. Et pour les autres qui sont au dessus de la tranche de 11% (environ 5 millions de foyers), cela représentera un gain moyen de 180 euros au titre de l'année 2020".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu