Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Impôts : dernier jour pour déclarer vos revenus en ligne si vous habitez les départements 50 à 976

- Mis à jour le -
Par , , France Bleu

Les contribuables domiciliés dans les départements 50 à 976 (Mayotte) ont jusqu'à ce jeudi minuit pour remplir leur déclaration en ligne. Lundi soir, le gouvernement leur a accordé un délai supplémentaire de 48h, en raison d'un bug lié au trop grand nombre de connexions sur le site dédié.

Gerald Darmanin, ministre de l'Action et des Comptes publics, le 3 juin 2019
Gerald Darmanin, ministre de l'Action et des Comptes publics, le 3 juin 2019 © Maxppp - Christophe Morin

Obligatoire depuis le 1er janvier 2019, sauf cas exceptionnels, la télédéclaration des revenus est possible depuis le 10 avril. Si déclarer en ligne permet de bénéficier d'un délai supplémentaire, les dates limites, échelonnées en fonction du numéro de département, arrivent toutes à leur terme. 

Un délai de 48h supplémentaires en raison de la saturation du site des impôts  

Les contribuables installés dans les départements allant de la Manche (50) à Mayotte (976) avaient initialement jusqu'à ce mardi 4 juin minuit pour compléter les documents sur internet. Lundi soir, le ministre de l'Action et des Comptes publics Gérald Darmanin a annoncé qu'il reportait de 48h le dernier délai pour déclarer ses revenus en ligne. En cause, un bug subi par le site internet du ministère, qui fait face à un trop grand nombre de connexions.

"Ce soir minuit c'est fini", a confirmé jeudi matin sur franceinfo Gérald Darmanin, ministre de l'Action et des Comptes publics. Confiant, il a assuré qu'un tel bug ne se reproduirait pas. "L'année prochaine, ce ne sera pas du tout le cas puisqu'une grande partie des Français ne feront plus, grâce à l'impôt à la source, de déclaration de revenus", a-t-il indiqué.

Les avis d'imposition arriveront dans les boites aux lettres entre fin juillet et début septembre.

© Visactu
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu