Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

On pourra bientôt régler ses impôts et ses factures de crèche, de cantine ou d'hôpital dans les bureaux de tabac

- Mis à jour le -
Par , France Bleu, France Bleu Provence

A compter du 1er juillet 2020, les Français pourront régler leurs impôts mais aussi leurs factures de crèche, de cantine ou d'hôpital dans les bureaux de tabac. Annonce ce mercredi du ministre de l'Action et des Comptes publics, Gérald Darmanin. 3.400 communes sont concernées.

Un bureau de tabac
Un bureau de tabac © Radio France -

Dans un an, à partir du 1er juillet 2020, les bureaux de tabac vont avoir une nouvelle fonction. Les contribuables pourront y payer leurs impôts mais aussi leurs factures de crèche, de cantine. Et ce, en espèces ou par carte bancaire, ont annoncé mercredi les buralistes et la Française des jeux (FDJ) et Gérald Darmanin, le ministre de l'Action et des Comptes publics. Pour ce dernier, "c’est ce réseau, en partenariat avec la Française des Jeux, qui a été retenu à la suite d’un appel d'offre public".

Concernant les amendes, on peut déjà les payer dans les bureaux de tabac.

"Plus de proximité et d'accompagnement" selon le gouvernement

4.700 "points de contact de proximité" accueilleront les usagers. Ils seront répartis dans 3.400 communes, dont 1.600 où la direction générale des finances publiques est absente. 

Le paiement en espèces sera accepté jusqu'à 300 euros. En carte bancaire, il n'y aura pas de plafond. Les contribuables "veulent encore payer en liquide, parce qu’ils sont âgés, qu’ils n’ont pas internet ou qu’ils n’ont pas de compte bancaire". 

"Une continuité de nos missions !" - Le président de la Confédération des buralistes, Philippe Coy

les bureaux de tabac ont notamment été choisis pour leurs horaires d'ouverture assez larges. Les buralistes, qui se disent "enthousiastes", devront suivre une formation obligatoire mais "l'administration fiscale reste seule compétente pour accorder des délais de paiement ou engager des procédures de recouvrement forcé".

Dispositif testé dans 18 départements

Dès le premier trimestre 2020, ce dispositif sera déployé dans 18 départements français :

  • Aveyron
  • Bas-Rhin
  • Calvados
  • Charente-Maritime
  • Corrèze
  • Corse-du-Sud
  • Côtes-d'Armor
  • Eure-et-Loire
  • Gard
  • Guadeloupe
  • Haute-Saône
  • Hauts-de-Seine
  • Loire
  • Marne
  • Martinique
  • Oise
  • Seine-et-Marne
  • Vaucluse

Cela permettra de tester l'efficacité de la démarche avant sa généralisation sur l'ensemble des régions françaises à partir du 1er juillet 2020.

15.000 suppressions de postes de fonctionnaires

Gérald Darmanin est également revenu sur les suppressions de postes de fonctionnaires. Selon le ministre, "autour de 15.000" postes vont disparaître durant le quinquennat, dont "moins de 2.000" l'an prochain.

En revanche, il a rappelé que "l'objectif de 70.000 suppressions de postes dans les collectivités territoriales" serait tenu.