Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Impôts : malgré le prélèvement à la source, il faut remplir sa déclaration de revenus

mardi 9 avril 2019 à 7:07 Par Pierre Emparan, Marine Laugénie et Nicolas Balu, France Bleu

L'arrivée du prélèvement à la source depuis janvier ne change rien : comme chaque année, il faudra, à partir de mercredi, déclarer l’ensemble de vos revenus 2018 du travail et du capital à l’administration fiscale. Quelles sont les nouveautés de la déclaration 2019 ?

Impôts : malgré le prélèvement à la source, vous n'échapperez pas à la déclaration de revenus
Impôts : malgré le prélèvement à la source, vous n'échapperez pas à la déclaration de revenus © AFP - FRED TANNEAU

Gérald Darmanin, le Ministre de l'Action et des Comptes publics lance mardi à 10h30 à Bercy la campagne 2019 de la déclaration de l’impôt sur le revenu. Une déclaration toujours obligatoire malgré le prélèvement à la source.  On peut déclarer nos revenus 2018 à partir de mercredi.  

Nouveaux délais, nouvelles obligations  

Pour l'instant le prélèvement à la source ne change pas grand chose à nos habitudes mais il permet au fisc de mettre à jour en septembre notre taux de prélèvement pour refléter la réalité de nos revenus.

La grosse nouveauté c'est l'obligation de déclarer ses revenus sur internet via la plateforme impots.gouv.fr. Cela concerne tout le monde quelque soit le niveau de revenu.  

Mais la bonne vieille déclaration papier ne disparaît pas totalement. Il y a une tolérance pour les Français qui ne savent pas utiliser Internet ou ceux qui vivent dans une zone blanche. Les contribuables qui ne peuvent justifier l’incapacité à utiliser Internet s’exposent après deux manquements à une amende de 15 euros par formulaire. 

La déclaration de revenus est obligatoire même pour les contribuables qui ne sont pas imposables.

La date limite pour les déclarations papier est fixée au 16 mai, mais grâce à la déclaration en ligne on bénéficie d'un délai supplémentaire jusqu'au 4 juin selon les régions. 

Voici les dates limites pour déclarer en ligne ses revenus 2018 :

  • 21 mai 2019 : départements 01 à 19 et résidents à l’étranger
  • 28 mai 2019 : départements 20 à 49
  • 4 juin 2019 : départements 50 à 976

.

Peut-être la dernière déclaration de revenus ?

Une déclaration qui vit peut être sa dernière année, le gouvernent veut la supprimer en 2020. Cela concernerait 5 millions de foyers dans un premier temps, une partie des salariés et des retraités  dont la situation fiscale est la plus simple. 

Fin mars, le ministre de l'Action et des Comptes publics, Gérald Darmanin, a déclaré dans l'Hémicycle que l'année 2019 "sera la dernière (...) pour laquelle les contribuables français auront une déclaration obligatoire à faire". A la mi-mars, il avait déjà évoqué cet objectif face à des étudiants en commerce, lors d'un événement organisé en partenariat avec La Tribune. "Vous n'aurez plus à faire votre déclaration d'impôts." Cette mesure n'a pas encore été détaillée, mais le ministre pourrait apporter quelques précisions, mardi 9 avril, avec le début de la nouvelle campagne annuelle de déclarations.

Vers une réforme de l'impôts sur les revenus ? 

Lors de la restitution du Grand Débat lundi au grand palais à Paris, Edouard Philippe a insisté sur la baisse des impôts, présents dans 40% des contributions. Cela pourrait passer par une réforme de l'impôt sur le revenu avec plus de tranches, un barème plus progressif. 

En plus de la suppression de la taxe d’habitation pour tous d'ici 2022 qui a déjà était annoncée, Gérald Darmanin , le ministre des comptes public propose dans une interview dimanche au JDD une suppression de la redevance audiovisuelle et mais aussi des niches fiscales.

L'impôt en chiffres :

  • - 38 millions de foyers français, un peu plus de 16 millions imposables soit 43,1%
  • - L’Impôt sur le Revenu rapporte à l’Etat près de 78 milliards d’euros (en comparaison, la TVA c’est 189 milliards d’euros)
  • - Avant le prélèvement à la source, huit Français sur dix payaient leur impôt sur internet
  - Aucun(e)
-