Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Inauguration de la Grand'Rue Jean Moulin de Montpellier : les commerçants partagés après la fin des travaux

-
Par , France Bleu Hérault

Cela faisait deux ans que la Grand'Rue Jean-Moulin, l'une des principales artères commerçantes de Montpellier, était en rénovation. Un chantier qui aura coûté 4,8 millions d'euros. La fin des travaux a été fêtée en grande pompe ce samedi. Les commerçants sont partagés quant à cette réalisation.

La nouvelle fontaine en face de l'hôtel Saint-Côme dans la Grand'Rue Jean Moulin
La nouvelle fontaine en face de l'hôtel Saint-Côme dans la Grand'Rue Jean Moulin © Radio France - François Rauzy

Montpellier, France

C'est un soulagement, une joie, je suis ravie du rendu ! - Odette Daudé, présidente de l'association des commerçants de l'Ecusson à Montpellier

Cela fait trente ans qu'Odette Daudé tient sa boutique de lingerie dans la Grand'Rue Jean Moulin, en face de l'hôtel Saint-Côme. Pour elle cette rénovation était nécessaire et les travaux se très bien déroulés. Devoir patienter deux ans ne semble pas l'avoir dérangée : "Si ça a duré deux ans c'est parce qu'on a dû gérer les travaux au millimètre. Tout a été fait de manière à ce que l'on ne soit pas trop impactés, et qu'il n'y ait pas de fermeture de magasins. Ce qui est le cas, on est tous là. C'est ce qu'on voulait." Même son de cloche pour le glacier-chocolatier-macaronier Bernard Cabiron : "C'est une très belle réalisation, la rue est beaucoup plus conviviale, propre et accessible pour les piétons."

Pourtant, à quelques mètres à peine, Florence, la responsable de la boutique "Au Petit Lord" ne partage pas du tout cet avis sur le rendu de cette nouvelle Grand'Rue Jean Moulin : "C'est un peu triste, un peu minéral... Ca manque de verdure !" Et la commerçante, installé depuis trente-cinq ans, regrette la manière dont se sont passés les travaux : "Un ras-le bol s'est installé ! Moi je suis placée en angle (avec la rue du Cygne, ndlr), donc tous les engins de chantier arrivaient par la petite rue à côté, tout tremblait... On avait du bruit et plein de poussière... Ca rentrait partout, ça faisait des nuages, j'ai jamais vu autant de poussière de ma vie !" Aujourd'hui elle espère une reprise du chiffre d'affaires, qui a baissé en partie à cause des travaux mais aussi à cause des manifestations de gilets jaunes le samedi.

L'entrée de la Grand'Rue Jean Moulin, côté Rue de la Loge - Radio France
L'entrée de la Grand'Rue Jean Moulin, côté Rue de la Loge © Radio France - François Rauzy

Une autre commerçante de la rue, Gersande, est elle plus critique sur la durée de ces travaux : "On ne comprend pas que ça ait pris deux ans, on avait l'impression que c'était mal organisé. Un jour ils ouvraient une tranchée, puis ils la refermaient, puis ils la rouvraient... Moi je ne comprends pas qu'une rue ça prenne deux ans ! En plus le résultat c'est une rue normale, il n'y a même pas d'originalité..."

Des militants dénoncent la rénovation de la rue

En marge de l'inauguration, des militants du collectif #NousSommes, qui devrait présenter une liste aux élections municipales, sont venus manifester pacifiquement. Ils ont empilé des vélos, à côté de la nouvelle fontaine située près de l'hôtel Saint-Côme, pour protester contre l'absence d'arceaux pour que les cyclistes puissent se garer. Ils ont également apporté des plantes vertes pour dénoncer le manque de verdure de l'artère comme l'explique leur porte-parole Cathy Aberdam : "Faire une rue en 2019 sans végétalisation, sachant que la végétalisation contribue à rafraîchir la ville c'est une aberration !"

L'empilement de vélos du collectif #NousSommes - Radio France
L'empilement de vélos du collectif #NousSommes © Radio France - François Rauzy

Le maire Philippe Saurel, qui aura livré un discours très politique lors de cette inauguration, est revenu sur cette absence de verdure dans la rue : "J'avais proposé de mettre un arbre à la place de la fontaine. J'ai fait voter les habitants et ils ont préféré la fontaine, parce qu'avec l'eau ça rafraîchit la place et l'été les gens sont contents. Mais ce qu'on pourra faire dans un deuxième temps c'est la végétalisation de la rue. Planter des pots avec des jolis buissons dedans comme il y a eu pendant un certain temps c'est tout à fait réalisable."

Le maire de Montpellier Philippe Saurel en plein discours lors de l'inauguration. - Radio France
Le maire de Montpellier Philippe Saurel en plein discours lors de l'inauguration. © Radio France - François Rauzy
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu