Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social
Dossier : Incendie à l'usine Lubrizol à Rouen

Incendie à l'usine Lubrizol : la collecte de lait peut reprendre, annonce le préfet de la Seine-Maritime

La préfet de Seine-Maritime a annoncé la levée des mesures de restrictions concernant la production de lait en Seine-Maritime. L'Anses a rendu un avis favorable, tout en précisant que "cela doit s'accompagner de dispositifs de sécurité supplémentaire".

La préfet de la Seine-Maritime, a annoncé la levée des restrictions pour la commercialisation de lait
La préfet de la Seine-Maritime, a annoncé la levée des restrictions pour la commercialisation de lait © Radio France - Didier Charpin

Seine-Maritime, France

La collecte de lait peut reprendre immédiatement. C'est ce qu'annonce le préfet de Seine-Maritime, Pierre-André Durand lors d'une conférence de presse ce lundi 14 octobre plus de deux semaines après l'incendie à l'usine Lubrizol à Rouen.

Annonce réalisée immédiatement après la publication de l'avis de l'Anses, l'Agence nationale de sécurité sanitaire alimentation, environnement, travail. Agence qui a préconisé la levée de ces mesures, tout en précisant dans un communiqué que "cela doit s'accompagner de dispositifs de sécurité supplémentaire".

Des expertises rassurantes, selon l'Anses

Ces dispositifs de sécurité devraient être de "tenir compte du mode d'hébergement et d'alimentation des animaux", et de "permettre une détection précoce de contaminations du lait, que ce soit via le sol de pâtures ou par le biais de l'abreuvement ou d'aliments locaux susceptibles d'avoir été exposés."

Néanmoins, les résultats des expertises menées sont rassurants, assure l'Anses. Les prélèvements étudiés "ne montrent pas de dépassement des teneurs maximales réglementaires, ne font pas apparaître [...] de tendance temporelle à la hausse et présentent des valeurs inférieures à celles qui ont pu être mesurées lors de précédentes situations de contaminations atypiques liées à des accidents industriels..." 

Un avis qui ne vaut que pour le lait et les fromages

Cet avis ne tient que pour le lait, ainsi que les fromages fabriqués avec le lait consignés, précise le préfet. Pour les autres produits, l'Anses réalise encore des expertises. Les résultats sont attendus dans la semaine. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu