Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Fermer
Retour
Économie – Social

Indexer les retraites sur l‘inflation ou sur les salaires, le débat est ouvert

mercredi 13 mars 2019 à 16:05 Par Philippe Boccara, France Bleu Provence

C'est une proposition de La République en marche en prévision de la fin du Grand débat national : ré-indexer les pensions de retraite sur l'inflation, pour les plus modestes. Ce serait une marche arrière pour le gouvernement.

Les retraités manifestent à Marseille
Les retraités manifestent à Marseille © Radio France - Laurent Grolée

Provence-Alpes-Côte d'Azur, France

L'an dernier, l'État a décidé de mettre fin à cette indexation en limitant la hausses des pensions à 0,3% en 2019 alors que l'inflation, c'est-à-dire l'augmentation des prix à la consommation, est estimée à 1,8 % en 2018 par l'Insee. Alors cette mesure permettrait, selon certains spécialistes d’augmenter le pouvoir d’achat des retraités. Par exemple une personne qui touche 1000 euros de retraite si aujourd’hui on réévalue sa pension en fonction de la hausse des prix, elle toucherait en plus 15 euros par mois

Mais attention aux difficultés d’application .Il faut d’abord définir qui sont les plus modestes, 600, 800, 1000 euros de retraite par mois ?A partir de cela, éviter l’effet de seuil  pour celles et ceux  qui gagneront un tout petit peu plus que la limite, ils ne seront pas aidé du tout.  Autre problème, ou trouve t'on l'argent pour financer cette mesure ? Elle coûterait entre 2 et 3 milliards d'euros chiffre un économiste.

Il y a quelques semaines, le haut-commissaire à la réforme des retraites s'est montré favorable à une indexation sur les salaires. Selon Jean Paul Delevoye, l’indexation sur l’inflation  peut être un facteur d’iniquité, il ne valorise pas  de la même façon  les droits acquis en milieu ou en fin de carrière.

Dans ce dossier encore de nombreuse étapes. Le nouveau régime devrait être mis en place en 2025, la période de transition devrait durer de 5 à 15 ans. Les générations nées après 1963/1964 seraient les premières à être impactées.

Si elle était appliquée cette mesure pourrait concerner beaucoup de monde ici en Provence, près d'un quart de la population est retraité.Dans notre région  les inégalités entre les pensions sont parmi les plus importantes de France.