Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Indre : dans les gîtes, "une légère reprise des réservations depuis le déconfinement"

-
Par , France Bleu Berry

Le secteur touristique se relance timidement depuis la fin du confinement. En Berry, après deux mois d'inactivité, les gîtes de France enregistrent à nouveau des réservations.

l'emblème tant prisé pour la qualité des Gites de France
l'emblème tant prisé pour la qualité des Gites de France © Radio France - luc carrascosa

Après deux mois de confinement partout en France, il sera enfin possible de profiter d'un week-end. Les déplacements sont autorisés sans restriction dans un même département ou dans un rayon de 100 kilomètres. Le respect des gestes barrière reste un impératif pour éviter une deuxième vague de l'épidémie de Covid-19. Mais de nombreux Berrichons vont pouvoir sortir un peu de chez eux.

Réservations pour les Ponts du mois de mai

Une bonne nouvelle pour l'activité touristique et notamment les gîtes de France. "On sent une légère reprise depuis le déconfinement. On est plutôt sur des demandes pour l'Ascension et la Pentecôte", souligne Ludovic Duris, responsable des Gîtes dans l'Indre. Une reprise timide, avec seulement 16 réservations pour les 15 derniers jours de mai. Mais l'essentiel est qu'il y ait une relance. Les clients sont alors évidemment des Berrichons. "On ressent chez nos clients un besoin de changer d'air, de changer de maison aussi, de se sentir vivre et de passer des bons moments", ajoute Ludovic Duris.

"Les Berrichons aussi ont besoin de ça et on peut répondre à cette demande. À 20 kilomètres de chez soi, on peut être dépaysé. On a surtout des maisons privées et c'est rassurant pour le client. On a sa maison, son jardin et il n'y a personne d'autre. On peut rester deux jours en étant tranquille", insiste le responsable des Gîtes de France dans l'Indre.

Le Berry a une carte à jouer pour l'été

Les Français pourront partir en vacances en France en juillet et en août. La petite phrase du Premier ministre, jeudi 14 mai, a été bien entendue. Et le Berry a clairement des atouts à défendre. Car ces vacances se feront toujours dans un contexte sanitaire particulier. Il faudra encore probablement vivre avec le virus et se protéger. "Les deux départements du Berry ont une vraie carte à jouer. On est sur du tourisme vert", confirme Ludovic Duris. "C'est une sécurité et on le sent dans la reprise des réservations. C'est ce que font remonter les clients : ils choisissent le Berry parce que c'est loin du tourisme de masse comme on pourrait le voir sur les plages en été", précise-t-il.

"Depuis deux mois, on était plutôt un service annulation. On sent qu'on redevient un peu plus un service de réservation. On a un rebond notamment sur l'été", se réjouit le responsable des Gîtes de l'Indre.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess