Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Indre : des restaurants prêts à servir en salle des salariés d'entreprises

-
Par , France Bleu Berry, France Bleu

C'est un dispositif très encadré qui se met en place dans l'Indre. En signant des conventions avec la CCI et la Chambre de métiers et de l'artisanat, des entreprises pourront permettre à leurs salariés de manger dans des restaurants. Les premiers clients ont fait leur retour ce lundi 18 janvier.

Table dans un restaurant (photo d'illustration)
Table dans un restaurant (photo d'illustration) © Radio France - Emmanuel Claverie

Au restaurant "L'Escapade" situé au Pêchereau, on se prépare en salle et en cuisine pour accueillir des clients. Depuis le 30 octobre 2020, plus personne n'a pu s'asseoir à table pour manger. Mais ce lundi 18 janvier, les premiers clients ont fait leur retour. "On est là pour les recevoir, avoir ce lien, cette convivialité. Ça va faire plaisir d'allumer la lumière, de faire chauffer les fourneaux, d'entendre les bruits d'assiettes et les couverts", se réjouit le patron, Jean-Claude Arnaud. 

Ce sont les salariés du BTP qui sont les premiers concernés. "Jusque-là, c'était la gamelle à manger froid ou à faire réchauffer au micro-onde. On est content de cette nouvelle. Ça va être plus confortable, on va pouvoir discuter et être au chaud", se félicite Michel. Pour les restaurateurs, pas de doute : les précautions sanitaires seront nettement plus drastiques. "Les ouvriers mangeaient dans leurs véhicules alors qu'ils étaient collés, sans masque. Il n'y avait pas de gestes barrière", se souvient le patron du restaurant L'Escapade.

Les salariés doivent faire partie d'une entreprise qui a signé une convention

Ce retour en salle des salariés d'entreprises, il est souhaité depuis plusieurs mois par la Chambre de commerce et d'industrie et la Chambre de métiers et de l'artisanat. Un dispositif dérogatoire permettant l'ouverture des restaurants aux salariés d'entreprises entre 11h30 et 14h30 a été porté auprès du préfet de l'Indre, qui a donné sa validation. Mais le cadre est extrêmement strict. Les entreprises et les restaurants doivent se faire connaître auprès de la CCI et de la CMA. Chaque entreprise doit signer une convention avec un restaurant. Et un salarié devra pouvoir justifier auprès du restaurateur qu'il est autorisé à manger dans son établissement.

Les restaurateurs vont retrouver leur cœur de métier

Une quinzaine de restaurateurs ont déjà manifesté leur intérêt. "Le protocole sanitaire n'inquiète pas les restaurateurs. Ils sont rodés, ils sont prêts. Cette initiative peut les aider. Il y en a qui sont désœuvrés. Ce ne sont pas des gens qui ont l'habitude de ne rien faire. Cela permet de reprendre une activité presque dans la normalité", souligne Valérie Ménage, de la CCI de l'Indre. 

"Ce ne sont pas des gens qui aiment être sous perfusion. Il faut les laisser travailler", appuie Nicolas Cousin, vice-président de la Chambre de métiers et d'artisanat. Il appelle les entreprises à jouer le jeu pour soutenir les restaurateurs. "On a dit aux restaurateurs de s'équiper pour les mesures sanitaires, on a dit qu'on allait leur faire confiance et finalement ils se retrouvent le bec dans l'eau. On est tous dans le même bateau, il faut se serrer les coudes", ajoute-t-il.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess